RDC-Consultations: REPRODHOC-Kinshasa demande à Félix Tshisekedi à dialoguer avec son prédécesseur !

Le Réseau Provincial des ONG des Droits de l’homme de la ville de Kinshasa (REPRODHOC) invite le Chef de l’État Félix Tshisekedi à entreprendre un dialogue franc avec son prédécesseur Joseph Kabila pour la paix, la stabilité et le développement de la République Démocratique du Congo. Cette déclaration a été faite ce vendredi 6 novembre 2020 au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa par les membres de cette organisation des droits de l’homme.

Pour ce réseau des droits de l’homme, seul le dialogue entre le FCC et le CACH pourra sauver le pays. Cependant, l’idée de dissoudre le Parlement constituera une violation de certains articles de la constitution.  »Seul le dialogue pourra encore sauver l’avenir du peuple congolais, et nous, ne sommes pas prêts pour des troubles ou encore des discours des haines et du tribalisme partout où ils proviendront en RDC », a déclaré William Wenga, secrétaire exécutif de REPRODHOC-Kinshasa.

Et d’ajouter:  »surtout que la CENI qui est la centrale électorale n’est plus à mesure d’organiser les élections dans 90 jours selon la constitution car, étant déjà fin mandat, mais sans oublier aussi le problème des moyens quant à ce ».

Pour rappel, le président de la République avait, dans son adresse du vendredi 23 octobre dernier, indiqué que des décisions seront prises à l’issue des consultations. Ces décisions, d’après Félix Tshisekedi, n’excluront aucun cas de figure. Si pour certains, il pourrait s’agir de la dissolution de l’Assemblée nationale, d’autres font allusion à la formation d’un nouveau gouvernement.

À ne pas rater

À la une