Consultations de Fatshi : en républicain, M.K arrive à Kinshasa !

«Face à la détérioration continue des conditions de vie des populations congolaises, à l’insécurité persistante à l’Est de notre pays depuis plus d’une décennie, particulièrement au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et en Ituri où des dizaines de compatriotes sont assassinés chaque semaine et face aux divergences profondes qui déchirent la classe dirigeante sur des questions majeures concernant la gestion de notre destin commun, divergences qui compromettent gravement la paix civile, la cohésion nationale, la stabilité des institutions républicaines, notre jeune démocratie et le développement socio-économique de la République Démocratique du Congo, le président Moïse Katumbi Chapwe, attaché aux valeurs de la République, restera fidèle à sa ligne de conduite politique qui consiste à placer, en toutes circonstances, l’intérêt supérieur de la Nation et le bien-être des Congolais au-dessus des affinités politiques, des intérêts catégoriels et des ambitions personnelles. Aussi, a-t-il décidé de répondre positivement à l’invitation du Chef de l’Etat afin d’apporter sa contribution à la recherche des solutions consensuelles aux importants défis auxquels le peuple congolais est confronté ce jour pour un meilleur avenir», peut-on lire dans le communiqué de Ensemble pour la République signé par les membres de son Comité de sages dont Olivier Kamitatu, Christophe Lutundula, Christian Mwando, José Endundo, Salomon Kalonda Della et Dieudonné Bolengetenge.

Par ce communiqué, il est clairement compris que Moïse Katumbi vient à ces consultations ce vendredi 6 novembre in tuite personae et non au nom de la coalition Lamuka dont certains leaders défendent, comme le mentionne le communiqué de Ensemble pour la République, les affinités politiques, les intérêts catégoriels et les ambitions personnelles.

Selon les sources de Ensemble pour la République, l’homme contre le troisième faux penalty, fera d’une pierre deux coups son séjour kinois. A part les consultations avec le président de la République, M.K entreprendra dans la capitale son safari, mieux sa caravane dite de la paix déjà effectuée dans plusieurs province dans l’Est du pays. Il pourra, si le temps le lui permet, descendre aussi au Kongo central.

Il faut noter que l’ancien gouverneur du Katanga qui arrive ce vendredi 6 novembre, rencontre les kinois après cinq dont une partie caractérisée par l’exil forcé lui infligé par le régime Kabila dont il était contre le troisième mandat qualifié de «troisième faux penalty». D’où l’appel pressant de Ensemble pour la République aux Kinois pour qu’ils lui réservent un accueil très chaleureux digne de son rang de chairman.

À ne pas rater

À la une