Adolphe Onusumba sur le message du président de la République à la Nation : «Ceux qui pensaient que Félix Tshisekedi était faible, sont désillusionnés»

Réagissant à l’adresse du président de la République, Félix Tshisekedi, faite vendredi 23 octobre dernier à la Nation, le député honoraire Adolphe Onosumba n’est pas allé par quatre chemins pour qualifier les sociétaires du Front Commun pour le Congo (FCC) de manque d’idéal politique, de lâches et grossiers qui ne veulent pas assumer les passifs de Joseph Kabila.

« Pas d’idéal au FCC. Personne ne veut assumer les actifs et les passifs de la plateforme. Ces sont de faux révolutionnaires qui pensent que les congolais leur doivent tout », a-t-il déclaré à scooprdc.net ce mardi 27 octobre avant de constater que ces sociétaires du FCC sont complètement désillusionnés car la réalité est qu’ils sont pris de cours par le dynamisme de la politique.

Pour le président national du parti Action pour la Démocratie et la Tolérance (ADT), l’attitude du président de la République Félix Tshisekedi face à la crise entre lui et le FCC est un coup de maître, car, explique-t-il, les acolytes du FCC manquent tout simplement le courage de dire à Joseph Kabila de jeter l’éponge étant donné que le président de la République sort regallardi par son idée de créer l’Union sacrée pour la nation.

L’ancien ministre de la Défense nationale fait remarquer qu’il y a tellement de personnalités au sein du FCC qu’il a même citées mais dont scooprdc.net tait les noms, qui sont en route pour l’autre rive. Officiellement ils ne sont pas avec Fatshi mais leur silence par rapport aux tumultes politiques du moment, démontre qu’ils ne sont pas contre lui. «Un message qui dit tout», selon Adolphe Onusumba.

Ce qui est vrai pour le reste est que, les consultations de Fatshi risquent de bouleverser la donne au point que cela ne soit complété par les uns et les autres.

À ne pas rater

À la une