RDC-Politique : le PCAN lance son plan politique opérationnel cap 2023

Le dimanche 11 octobre 2020 dans la commune de Lemba, le Parti Congolais pour l’Alliance Nationale (PCAN), membre du regroupement politique Convention des Républicains (CR) dont Kitenge Yesu, le haut représentant du chef de l’Etat en est l’autorité morale, a procédé au lancement de son plan politique opérationnel ainsi qu’à la cérémonie de remise des brevets et ce, après la formation de ses cadres. C’est la salle Galilée qui a servi de cadre d’accueil à cette manifestation qui a réuni plusieurs militants et cadres du PCAN ainsi que d’autres structures membres de la CR.

Dans son mot de circonstance, Jean-Bosco Teba-Teba, président national du PCAN a expliqué l’importance de cette formation dont certains cadres ont bénéficié. «Après avoir analysé systématiquement l’évolution du parti depuis sa création et tenant compte des échecs liés aux élections de 2006, 2011 et 2018, les fondateurs du parti ont donc conclu qu’il faut une profonde restructuration pour des nouvelles orientations. Pour cela, ils ont décidé de mettre en place une nouvelle structure directionnelle qui appelle à des nouvelles têtes à tous les niveaux. Ainsi, avant de lancer ces nouveaux cadres sur terrain, nous avons décidé d’organiser à leur intention, une formation de renforcement de capacités et de réengagement politique», a-t-il déclaré.

De la présentation du Plan politique opérationnel cap 2023

A son tour, Eddy Waney, premier vice-président du PCAN a présenté les grandes lignes du plan politique opérationnel d’expansion et pérennisation de la vision du chef de l’Etat par les cadres du parti politique PCAN, en vue de son appropriation par tous. Ce plan se focalise sur quatre volets.

«S’agissant de l’état de lieu, nous sommes parti de l’étude de terrain qui prouve à suffisance que la RDC est dirigée par une coalition où la balance indique que le CACH est en bas et le FCC en haut. C’est un constat fait sur base de la configuration de l’institution parlement national, le gouvernement de la République, des assemblées provinciales et de la petite territoriale, alors que le peuple va évaluer en 2023 rien que le bilan du chef de l’Etat en fonction et non celui de la coalition. Partant du second volet, et considérant la vision du chef de l’Etat dans son volet rétablissement de l’Etat de droit, à travers son mot d’ordre ‘’le peuple d’abord’’, le PCAN se voit dans l’obligation de contribuer dans le sens à mettre les bouchées doubles pour faire le contre-poids, afin de contribuer à équilibre de la balance avant de bien mener les actions et dans la maîtrise sur le terrain», a-t-il laissé entendre.

Pour lui, l’objectif de faire bloc avec la coordination de forces politiques et sociales alliées de l’UDPS (FPSAU), et au regroupement politique CR dirigé par Kitenge Yesu, consiste à sensibiliser et à mobiliser la population à travers ses structures et actions de terrain sur la finalisation du plan politique opérationnel expansion et de la pérennisation de la vision du chef de l’Etat par le parti politique PCAN exprimé ainsi sous le label PPO cap 2023. «C’est à ce titre que le lancement du présent plan a été précédé de la formation des cadres qui, à présent sont capables de persuader les congolais avec des mots justes afin de les faire adhérer à la vision du chef de l’Etat. Les cadres formés ressortissants des plusieurs provinces vont à leur tour formés d’autres cadres avec une technique de porte à porte».  

S’agissant du troisième volet axé essentiellement sur le plan stratégique, le PCAN pense faire autrement la politique. Il met en place un certain nombre des méthodes et mécanismes pour le peuple. C’est ainsi qu’il passe à la stratégie dite «SOM», c’est-à-dire, sensibiliser, organiser et mobiliser. Ce qui fait que ce parti politique développe à ce jour des groupes thématiques ou des groupes socio-économiques.

Par ailleurs, dans son dernier volets, PCAN a formulé un bon nombre des recommandations au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi. il demande, compte tenu de l’environnement politique actuel lié à la pandémie de la Covid-19, les rébellions à l’Est et la délinquance, des mesures d’encadrement pour la jeunesse car les sanctions, selon eux, ne sont pas des mesures durables. En ce qui concerne la rebellions, le PCAN sollicite une rencontre de la délégation des partis membres de la CR, des Forces politiques et sociales alliées à l’UDPS, avec la Monusco sous la conduite de Kitenge Yesu.  

De la déclaration politique sur l’ Affaire Minembwe

Après avoir suivi avec beaucoup d’intérêts le séjour du chef de l’Etat, Felix Tshisekedi à Goma dans la province du Nord-Kivu et ses prises de position face aux manœuvres de balkanisation de la RDC, le PCAN entant que parti allié à l’UDPS, parti présidentiel, s’engage à soutenir le Président de la République dans toute prise de position en faveur du «peuple d’abord» et soutient sa détermination en prenant la décision d’annuler l’installation de la commune rurale de Minembwe. Le PCAN souhaite que cette annulation soit définitive.

«Nous déclarons que le PCAN sera présent dans toutes manifestations populaires, visant la protection et la promotion du «peuple d’abord».Nous demandons à la direction politique de l’UDPS la mise en place d’un cadre de concertation et de stratégies pour tous les partis soutenant le chef de l’Etat», a affirmé Cabalo Chrispin , secrétaire général du PCAN.

Scoop Newsletter

Nos dernières actualités directement dans votre boîte email. C'est gratuit !

À ne pas rater

Haut-Uele : Une importante délégation du Gouvernement provincial bientôt à Kinshasa

Par la Cellule de communication/Gouvernorat Haut-Uele.Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce...

Adolphe Onusumba au Sankuru : «Tout Lodja derrière Fatshi !»

Le député honoraire Adolphe Onusumba a séjourné du 3 au 12 octobre dernier dans le Sankuru, sa province natale. Son périple l’a...

RDC : pouvoirs législatif et judiciaire se neutralisent. Et le principe de réalité dans tout ça ?

Tiré de Forum des As/José Nawej.Réponse du berger à la bergère ? Ça en a tout l'air. En...

Minembwe : Le double enjeu !

(Une chronique du Pr. Voto).L’installation de la commune rurale de Minembwe dans la province du Sud-Kivu a fait...

Devoir de mémoire : 14 octobre, épopée du Maréchal Mobutu !

Le 14 octobre était célébré pendant la deuxième république comme journée de la jeunesse. La cérémonie était grandiose, non seulement dans les...

À la une

Médias : Didier Mbuy propose deux formats de JT à la RTNC en vue de respecter journalistiquement les téléspectateurs !

Chef de travaux et doctorant, Didier Mbuy est depuis des années enseignant de journalisme à l’Institut Facultaire de Sciences de l’Information et...

Kisangani : Affrontement entre les militaires nouvelles recrues et la population à Lubunga

Les militaires nouvelles recrues du camp Lukusa et la population se sont affrontés, ce lundi 19 Octobre 2020 dans l'avant-midi, dans la commune...

Crime odieux à Lubumbashi : un couple fusillé au quartier Kilobelobe !

Les habitants du quartier Kilobelobe dans la commune Annexe à Lubumbashi se sont réveillé, dimanche 18 octobre 2020, avec émotion sensuelle. A...

Haut-Uele : Une importante délégation du Gouvernement provincial bientôt à Kinshasa

Par la Cellule de communication/Gouvernorat Haut-Uele.Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce...

Beni : Une dizaine d’écoles envahies par des rebelles ADF à Mamove

Se confiant à scooprdc.net, ce samedi 17 octobre 2020, Kinos Katuo, président de la société civile de Mamove, chef-lieu de la localité Babila-Bakaiku,...