RDC-Finances : La TMB serait-elle en perte de vitesse ?

La Trust Merchant Bank S.A semble avoir quelques  soucis qu’elle cacherait au public, et qui ne lui permettent pas de conserver son image de marque ainsi que sa réputation gagnées au prix de beaucoup d’effort managérial auprès de ses clients au cours des années. Parmi les frustrés par cette banque figurent les fonctionnaires de l’État et les membres des certains cabinets ministériels dont les salaires sont logés à cette banque.

En effet, depuis trois mois maintenant la TMB multiplie les subterfuges pour justifier la rétention par elle des salaires de ses clients. Tantôt elle évoque le fait que les salaires sont versés en devises étrangères pendant que les agents ont des  comptes en CDF; tantôt elle parle de vérification du tweet de la BCC pour éviter de se faire rouler par les pirates. Et chaque subterfuge prend en moyenne deux à trois semaines pendant lesquelles les pauvres agents de l’État rongent leur frein.

Des raisons qui ne tiennent pas debout du tout, selon les agents préjudiciés qui se demandent pourquoi les autres banques, elles, exécutent en temps réel le même ordre de paie donné par la BCC dans les mêmes conditions ? Qu’est-ce qui empêcherait la TMB de respecter son engagement ces derniers mois alors qu’elle le faisait autrefois ? La TMB serait-elle en perte de vitesse au point de perturber ses clients, en leur faisant perdre la culture de la date de paie ou serait-elle, comme les pensent ses clients frustrés, entrain de manigancer pour bien les prendre au piège de son produit « Crédit Scolaire » qu’elle a toujours proposé en période de la rentrée scolaire ? L’avenir nous le dira.    

À ne pas rater

À la une