Dossier Minembwe : la Dynamique Impunité Zéro promet une plainte contre Azarias Ruberwa pour haute trahison et usurpation de pouvoir

Après avoir suivi avec une attention particulière la saga très alimentée autour de la question de l’entité de Minembwe, dans la province du Sud-Kivu, la Dynamique Impunité Zéro qui est une organisation de défense de droits de l’homme, désapprouve avec force la démarche d’Azarias Ruberwa Maniwa, ministre d’Etat en charge de la décentralisation, qui a procédé à l’installation étonnante des autorités de la seule commune rurale de Minembwe avec des limites aussi floues et inquiétantes. Elle promet à cet effet d’engager dans le plus bref délai une démarche judiciaire contre lui pour haute trahison en cédant le territoire congolais aux étrangers ainsi que pour usurpation de pouvoir. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue ce lundi 5 octobre 2020 .

«Lumumba a déclaré que la RDC doit rester une et indivisible, chose qui lui a coûté la vie. Ce pays ne doit pas être divisé, ce pays ne doit pas être cédé aux Rwandais. Nous avions dénoncé qu’il y a des infiltrés dans notre pays mais personne n’a cru. Nous avions dénoncé à l’époque l’identité douteuse du ministre de la décentralisation, Azarias Ruberwa. Aujourd’hui, vous avez vu sa position vis-a-vis de intégrité territoriale de notre pays», a déclaré Grâce Tshiunza, coordonnateur de la dynamique .

Pour cet activiste des droits de l’homme, Azarias Ruberwa a usurpé le pouvoir en s’érigeant lui-même Président de la République, ministre de l’intérieur, ministre de la justice et en installant un bourgmestre à Minembwe. «C’est une menace qui ne doit pas laisser le peuple congolais indifférent. Ce peuple a besoin de l’unité», a-t-il laissé entendre.

Au regard de cette situation, la Dynamique Impunité Zéro invite le Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi, à intervenir urgemment afin de suspendre cette installation et promet de porter plainte contre Azarias Ruberwa pour haute trahison et usurpation de pouvoir. «C’est alors que nous invitons le président de la République de prendre avec beaucoup de sensibilité la question de Minembwe et de suspendre l’installation d’Azarias Ruberwa parce qu’à travers son acte, il a en quelque sorte saper la lutte d’Etienne Tshisekedi. Les infiltrés Rwandais, Burundais veulent maintenant dire que voilà tous les combats qu’Etienne Tshisekedi a menés consistaient à la division du Congo et à la balkanisation de la RDC. Le fils d’Etienne Tshisekedi doit faire attention. C’est tout un piège qui lui est tendu», a affirmé Grâce Tshiunza.

Il tient lieu de rappeler que le village de Minembwe occupé notamment par la communauté Tutsi est l’objet des tensions communautaires récurrentes. L’installation du tout premier bourgmestre de ce village mué en commune rurale a été faite en présence des plusieurs officiels. «Nous luttons pour notre pays, si nous ne luttons pas aujourd’hui comme l’a dit Lumumba, nous n’obtiendrons rien ni pour aujourd’hui, ni pour demain».

À ne pas rater

À la une