Tracasserie routière à Kintambo-Magasin : les taximen veulent en découdre avec les « PCR » 

Par Daniel Luboya

Les conducteurs des taxis à la place Kintambo-Magasin à Kinshasa, se plaignent de ce que les agents de l’ordre routier communément appelés « roulages » leur font vivre chaque jour. Ils sont déterminés de vouloir en découdre avec eux, ont-ils fait savoir à scooprdc.net mardi 15 septembre dernier lors d’une interview réalisée à cette place de Kintambo-Magasin.

En effet, aux dires de ces transporteurs en transport en commun, la tracasserie routière est devenue à ce carrefour monnaie courante dans le chef des policiers commis à la régulation de la circulation routière. 

« Nous souffrons chaque jour avec ces roulages. On nous arrête sans raison valable. Pire, ils envahissent nos véhicules pour bloquer nos clés de contact et font descendre nos clients qu’on reçoit difficilement pour des infractions non fondées. Alors tout ça, on le vit depuis des longs moments. Et pourtant, ce sont ces mêmes personnes qui sont censées apporter de l’ordre mais elles créent encore du désordre, et nous demandons au chef de la police de prendre en mains ces responsabilités vis-à-vis de ses éléments de circulation routière, qui ne sont pas différents de voleurs et kuluna parce qu’ils nous escroquent », déclare Jonathan Masiala, un conducteur de taxi Toyota communément appelé « Ketch ».

Comme d’autres de ses collègues, Jonathan dit qu’ils en ont marre et vont se prendre en charge si le chef de la police ne réagit pas vite. Se prendre en charge, selon lui, c’est se comporter comme les motards le font quand l’un d’eux est tracassé par la police. Une attitude qu’il déplore mais qu’ils risquent malheureusement d’adopter face aux brebis galeuses de la PCR.

Scoop Newsletter

Nos dernières actualités directement dans votre boîte email. C'est gratuit !

À ne pas rater

Médias : Didier Mbuy propose deux formats de JT à la RTNC en vue de respecter journalistiquement les téléspectateurs !

Chef de travaux et doctorant, Didier Mbuy est depuis des années enseignant de journalisme à l’Institut Facultaire de Sciences de l’Information et...

Crime odieux à Lubumbashi : un couple fusillé au quartier Kilobelobe !

Les habitants du quartier Kilobelobe dans la commune Annexe à Lubumbashi se sont réveillé, dimanche 18 octobre 2020, avec émotion sensuelle. A...

Beni : Une dizaine d’écoles envahies par des rebelles ADF à Mamove

Se confiant à scooprdc.net, ce samedi 17 octobre 2020, Kinos Katuo, président de la société civile de Mamove, chef-lieu de la localité Babila-Bakaiku,...

Fourniture d’énergie électrique en RDC : La SNEL, c’est de la merde !

Tel un bien sans maître, la Société Nationale d’Electricité (SNEL), démontre depuis quelque temps déjà, une incapacité innommable à pouvoir desservir ses...

Tshopo : plus de 697 mille enfants de 0 à 59 mois à vacciner contre la poliomyélite dans 23 zones de santé

Le vice-gouverneur de province de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela Bin Mungamba, a lancé officiellement, mercredi 14 octobre 2020, dans la commune de...

À la une

RDC-Politique : le FCC fait du buzz à Show Buzz sans buzz !

Coincé par la décision du chef de l'État de recevoir les serments des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre...

RDC-Politique : persistance du bras de fer entre le Président de la République et le Parlement !

Annoncée pour ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple, la prestation de serment de nouveaux juges constitutionnels vient d'être une fois de...

Eclairage public à Kinshasa : Ngobila sommé de justifier la taxe perçue pour la province par la SNEL

Qui du gouvernement provincial ou de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) utilise l’argent de la taxe sur l’éclairage public payée par les...

Médias : Didier Mbuy propose deux formats de JT à la RTNC en vue de respecter journalistiquement les téléspectateurs !

Chef de travaux et doctorant, Didier Mbuy est depuis des années enseignant de journalisme à l’Institut Facultaire de Sciences de l’Information et...

Kisangani : Affrontement entre les militaires nouvelles recrues et la population à Lubunga

Les militaires nouvelles recrues du camp Lukusa et la population se sont affrontés, ce lundi 19 Octobre 2020 dans l'avant-midi, dans la commune...