La CENCO tacle le FCC : « une majorité parlementaire si légale soit-elle, perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bien-être du peuple»

Par Dorcas Nzumea.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 17 septembre 2020, le secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), l’abbé Donatien Nshole, a tenu à rappeler aux députés et sénateurs de la RDC quelques recommandations utiles leur faites par les Archevêques et Évêques membres de la CENCO et qui sont encore d’actualité et ce, au lendemain de la rentrée parlementaire 2020.

Il rappelle à la majorité au Parlement que la loi de la majorité n’est pas nécessairement synonyme de la vérité ou de raison, ni garantie de cohésion sociale. Une majorité parlementaire si légale soit-elle, insistent les évêques catholiques, perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bien-être du peuple.

Parmi les recommandations faites, le secrétaire général invite entre autre les élus à adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections et assurer le contrôle de l’exécution du budget concernant les élections, de relayer effectivement les aspirations profondes du Peuple au changement et ne pas voter des lois qui ne rencontrent pas le bien du Peuple congolais.

Aussi, il appelle les députés et les sénateurs à se mettre réellement au service du peuple qui a opté pour le changement, de gérer utilement le temps pour voter des lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les intérêts partisans. 

« Dans cette perspective, la révision de la loi électorale en vue de la dépolitisation de la CENI s’avère plus que nécessaire (Libérez mon peule (cf. Ex 3,10). Pas d’entraves au changement, Message de la 56ième Assemblée Plénière des Évêques de la CENCO, juin 2019, 11021)», peut-on lire dans ce communiqué. 

Par ailleurs, les prélats catholiques recommandent également de veiller à ce que la majorité au Parlement n’abuse pas de sa supériorité numérique pour faire voter des lois peu favorables au progrès de la démocratie dans le pays. Dans le même ordre d’idées, les Évêques, dans leur Déclaration de juin 2020, ont rappelé aux élus que la loi de la majorité n’est pas nécessairement synonyme de vérité ou de raison, ni garantie de cohésion sociale. 

Autres recommandations

Les évêques catholiques invitent les deux chambres du Parlement à contrôler sans complaisance les membres du Gouvernement et les mandataires de l’Etat étant donné que la session de septembre est essentiellement budgétaire ; mais aussi à ne pas chercher à modifier et à tailler sur mesure des individus ou des partis politiques, les dispositions de la Constitution, particulièrement celles relatives aux modes des scrutins.

En outre, il est également demandé aux élus de rester sensibles aux peines, aux souffrances et aux désideratas de la population. Mais aussi de respecter les dispositions réglementaires de l’organisation de l’opposition au niveau de l’Assemblée nationale, et être à l’écoute des forces vives du pays afin d’amorcer des reformes consensuelles nécessaires pour la consolidation de la démocratie .

In fine , le Secrétariat Général de la CENCO a lancé un appel au Peuple congolais de demeurer uni et vigilant afin de barrer la route à toute majorité ou minorité qui tenterait de prendre en otage le pays et l’avenir par des subterfuges politiciens dilatoires.

Scoop Newsletter

Nos dernières actualités directement dans votre boîte email. C'est gratuit !

À ne pas rater

RDC-Politique : le FCC fait du buzz à Show Buzz sans buzz !

Coincé par la décision du chef de l'État de recevoir les serments des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre...

RDC-Politique : persistance du bras de fer entre le Président de la République et le Parlement !

Annoncée pour ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple, la prestation de serment de nouveaux juges constitutionnels vient d'être une fois de...

Haut-Uele : Une importante délégation du Gouvernement provincial bientôt à Kinshasa

Par la Cellule de communication/Gouvernorat Haut-Uele.Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présidé, ce...

Adolphe Onusumba au Sankuru : «Tout Lodja derrière Fatshi !»

Le député honoraire Adolphe Onusumba a séjourné du 3 au 12 octobre dernier dans le Sankuru, sa province natale. Son périple l’a...

RDC : pouvoirs législatif et judiciaire se neutralisent. Et le principe de réalité dans tout ça ?

Tiré de Forum des As/José Nawej.Réponse du berger à la bergère ? Ça en a tout l'air. En...

À la une

RDC-Politique : le FCC fait du buzz à Show Buzz sans buzz !

Coincé par la décision du chef de l'État de recevoir les serments des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre...

RDC-Politique : persistance du bras de fer entre le Président de la République et le Parlement !

Annoncée pour ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple, la prestation de serment de nouveaux juges constitutionnels vient d'être une fois de...

Eclairage public à Kinshasa : Ngobila sommé de justifier la taxe perçue pour la province par la SNEL

Qui du gouvernement provincial ou de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) utilise l’argent de la taxe sur l’éclairage public payée par les...

Médias : Didier Mbuy propose deux formats de JT à la RTNC en vue de respecter journalistiquement les téléspectateurs !

Chef de travaux et doctorant, Didier Mbuy est depuis des années enseignant de journalisme à l’Institut Facultaire de Sciences de l’Information et...

Kisangani : Affrontement entre les militaires nouvelles recrues et la population à Lubunga

Les militaires nouvelles recrues du camp Lukusa et la population se sont affrontés, ce lundi 19 Octobre 2020 dans l'avant-midi, dans la commune...