Présidence de la CENI : et si c’était Délion Kimbulungu à la tête !

0
Délion Kumbulungu

Par Innocent Olenga.

Le choix du prochain  président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) par les confessions religieuses, est actuellement le sujet qui défraye la chronique et bouillonne tous les milieux politiques et de la société civile. Si la désignation de Ronsard Malonda par une partie des confessions religieuses et son entérinement par l’Assemblée nationale ont été farouchement contestés, certaines voix se lèvent pour proposer d’autres candidats en vue de chapeauter la centrale électorale. Et c’est dans cette optique de la recherche d’un candidat consensuel  et pas contesté à la tête de la CENI que la Nouvelle Génération d’Accompagnement et de Soutien aux Actions du Chef de l’Etat (NGASA) propose la candidature de Délion Kimbulungu.

En effet, la NGASA a saisi la plateforme des confessions religieuses à travers sa présidence CENCO – Conférence Épiscopale Nationale du Congo) et sa vice-présidence (ECC – Église du Christ au Congo), le 30 juillet dernier pour demander aux pères spirituels de soutenir la candidature de cet ancien journaliste de Radio Okapi ayant une grande expérience électorale et impartial politiquement.

Non sans raison, licencié en Communication des Organisations de l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (ISA) de Goma, Délion Kimbulungu Mutangala dispose de treize ans d’expérience électorale. Il a été successivement Porte-parole du Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Conseiller Principal et plusieurs fois Directeur de Communication et de Sensibilisation à la CEI et à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Il est expert semi-accrédité certifié du Bridge (Bâtir des Ressources en Démocratie, Gouvernance et Elections), le plus grand curriculum de formation sur les élections dans le monde.

Expert en communication, il a été Conseiller et Porte-parole du ministère de la défense, Coordonnateur de la Cellule de communication de la Conférence de Goma et du Programme Amani et responsable de la communication du Dialogue de Kampala entre le Gouvernement et la rébellion du M23.

Douze ans de carrière journalistique, Délion Kimbulungu a travaillé à l’OZRT (actuelle RTNC) en qualité de Chef des Services d’enquêtes, magazines et documentaires avant de représenter plusieurs médias internationaux (La Voix de l’Amérique / Voice of America, BBC, Africa n°1 et Canal Afrique) en qualité de correspondant ou collaborateur basé dans la partie Est de la RDC, métier qu’il a parachevé avec Radio Okapi des Nations-Unies en RDC. Ambassadeur congolais des personnes vivant avec handicap, il est aussi membre du Comité de soutien aux albinos de la RDC.

Chargé de communication du Projet d’Appui au Cycle Electoral au Congo du PNUD en 2006, il est formateur électoral, observateur international des élections, conseiller électoral et expert en communication politique et électorale.  Personnalité indépendante, expert politique et leader actif dans les processus électoraux, Délion Kimbulungu, âgé le 10 novembre prochain de 46 ans, est marié et père de six (6) enfants.

Parcours élogieux à la CEI-CENI

Recruté en mai 2006 par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), Délion Kimbulungu  est investi Porte-parole du Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Monsieur l’Abbé Apollinaire Malumalu. Outre la gestion de l’agenda politique et diplomatique du Président (sorties médiatiques, contacts avec les parties prenantes, suivi des activités et gestion des communications institutionnelles), il était la plaque tournante de l’interaction entre les partis politiques et le président de la CEI. A ce titre, il coordonnait non seulement le Centre de presse (Paroisse Sainte Anne de la Gombe – Gare centrale), mais aussi les services d’appui international à la communication (Pnud, Monuc, …), en même temps qu’il a supervisé le programme de publication des résultats des premier et deuxième Tour de l’élection présidentielle de 2006 et encadré tous les contacts présidentiels de la CEI au quotidien.

Outre la réception et le suivi des listes des témoins des deux principaux candidats au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2006, Délion Kimbulungu sera désigné Rapporteur de la Concertation en vue de la transparence des résultats entre l’Alliance de la Majorité Présidentielle (AMP) et l’Union pour la Nation (UN) qui mit autour de la table les représentants du candidat Jean-Pierre Bemba Gombo et ceux du candidat Joseph Kabila Kabange sous la facilitation du Président de la CEI assisté du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies, S.E. Monsieur William Lacy Swing et du Président de la Haute Autorité des Médias (HAM), Monsieur Modeste Mutinga Mutuishayi.

Avec un groupe d’experts internationaux, il créa l’ONG « Afrikelections », Bureau conseil en communication électorale en Afrique dont il assumera les fonctions de Secrétaire Général (2006 – 2012).

En 2014, il est de nouveau sollicité par le président de la CENI aux fonctions de Conseiller principal en charge de la communication et des relations publiques, lesquelles responsabilités l’orientent vers toutes les parties prenantes au processus électoral. Il planifie, organise et gère tous les Cadres de concertation des élections avec les partis politiques, la société civile, les organisations des femmes, des jeunes, des personnes vulnérables (Handicapées, albinos, pygmées etc.), des autorités traditionnelles et coutumières, les confessions religieuses, les autorités politico-administratives, les organisations de défense des droits de l’homme, les cours et tribunaux… Il est surtout la pièce maîtresse de la planification, gestion et suivi des rencontres de haute facture entre la CENI et les membres du Gouvernement (Ministres de l’Intérieur, du Budget, des Finances, du Plan, Décentralisation, Défense nationale etc.), avec les partenaires et institutions internationales d’accompagnement du processus électoral. Principal négociateur des différents actes de partenariat entre l’Institution de Gestion des Elections (OGE) et les parties prenantes au processus électoral, Délion Kimbulungu a permis, à son temps, de stabiliser les relations entre la CENI et ses principaux partenaires.