Kasaï central : plusieurs jeunes filles formées en leadership féminin à Kananga

Par Espoir Séraphin Tshitenge.


L’organisation non gouvernementale Femme main dans la main pour le développement du Kasaï (FMMDK), avec l’appui financier de l’UNFPA, a clôturé lundi 27 juillet 2020, l’atelier de renforcement des capacités. Cette initiative rentre dans le cadre du Programme Conjoint de Justice, Autonomisation et Dignité des Femmes et des Filles en RDC (JAD). Elle a porté sur le leadership féminin, la lutte contre les violences basées sur le genre, les droits des femmes et le mentorat.

Durant 3 jours, soit du 25 au 27 juillet 2020, il a été question de renforcer les capacités des participantes à exercer un leadership dans leurs organisations, à maîtriser les droits des femmes et à lutter contre les violences basées sur le genre. Une quarantaine de filles ont pris part à cette formation.

Marie-Jeanne Bibi Mbelu, Coordonnatrice adjointe de la Dynamique Umoja Plus qui a pris part à ces assises, a exprimé sa gratitude aux formateurs et organisateurs tout en leur promettant de répercuter toutes les matières apprises durant cet atelier.

«Elle ( formation) nous a édifié dans plusieurs thématiques de la vie courante. Nous remercions les organisateurs et partenaires de cette formation d’avoir pensé à nous. Nous jeunes filles du Kasaï-Central, nous vous garantissons de bien faire la restitution des matières apprises durant cette formation et de la mettre en pratique», a-t-elle dit.

Nathalie Kambala, Coordonnatrice de l’ONG FMMDK, s’est félicitée de la réussite de cette activité et a remercié les partenaires dont UNFPA, le gouvernement canadien ainsi que les femmes leaders qui ont disponibilisé de leur temps pour coacher les jeunes filles. Elle souhaite que les bénéficiaires appliquent les matières apprises afin de participer activement au développement de la province.

Le Programme conjoint de Justice, Autonomisation et Dignité des femmes et des filles en RDC (JAD) vise à réduire l’incidence des violences basées sur le genre en adoptant une approche globale axée sur la promotion et le respect des droits des femmes et des filles dans une perspective d’institutionnalisation, de durabilité de l’action. Ce, à travers l’accroissement et l’amélioration de la responsabilité individuelle et collective des femmes en leur permettant de s’affirmer comme actrices de leur autonomisation sociale, économique et judiciaire.

À ne pas rater

Malaise au sein du Cadre de Concertation National de la Société civile de la RDC : le CENADEP met en cause Patient Bashombe !

Un climat malsain règne désormais au sein du Cadre de concertation national de la Société civile de la République démocratique du Congo. Une situation...

Lutte contre la Covid-19 : l’UE à la rescousse des écoles et universités de Kinshasa à travers la COFED

La maladie à coronavirus n'a pas encore dit son dernier mot dans le monde, la RDC y compris. D'ailleurs, la deuxième vague de cette maladie...

Eglise Catholique : le diocèse de Kindu a un nouvel Evêque !

Monsieur l'Abbé François Abeli Muhoya Mutchapa, membre du clergé séculier de l'indu est nommé Evêque du Diocèse de Kindu dans la province de Maniema...

ESU : She Okitundu au chevet des étudiants finalistes en détresse !

En vrai chrétien qui donne avec la main droite et ne veut pas que celle de gauche en sache, le sénateur Léonard She Okitundu...

Prise en charge des enfants malnutris : la Fondation Denise Nyakeru soutient la FOGEKA

La Fondation Génie Kande (FOGEKA) doit bénéficier incessamment d’un accompagnement financier de la Fondation Denise Nyakeru en vue de la prise en charge des...

À la une

Passeport congolais : pourquoi autant de comptes du trésor dans autant de banques privées ?

C’est ce lundi 30 novembre 2020 qu’est annoncé la vente des formulaires pour l’obtention des passeports ordinaires électroniques et biométriques congolais, l’affaire de ces...

Dossier VLISCO & Mme Monique Gieskes : Jean-Claude Roger, son mari, dénonce un hold-up judiciaire !

Jeudi 26 novembre dernier, le Tribunal de Paix de Kinshasa/Gombe a condamné madame Monique Gieskes, à 6 mois de servitude pénale principale et à une amende de...

Sud-Ubangi : Lancement officiel des travaux de construction des deux ponts métalliques modulaires SAW 1 et SAW 2 sur la route RP 322 Kolongo-Budjala- Yakamba

Par Ariel Daniel Mossanzia.Il a été procédé le vendredi 27 novembre 2020 dans la province du Sud-Ubangi, dans le territoire de Budjala, au lancement officiel...

Moïse Musananga sur l’arrestation et la condamnation de Barnabé Wimania : Barnabé m’a surpris !

C’est un journaliste professionnel, disons mieux très professionnel qui l’a vu venir à Kinshasa dans les bagages du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD/Goma)...

Procès en flagrance de Barnabé Wimania : 3 ans de servitude pénale assortis d’amende et dommages

Dans l'affaire qui a opposé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de la Gombe (TGI/Gombe) ce samedi 28 novembre, le ministère...