Tapez pour rechercher

Politique

Marche du FCC : même Kalev Mutond réclame l’État de droits !

Kalev Marche

Par Nzakomba

Les adages qui affirment que «le monde est petit» et «autre temps, autres mœurs», ont lieu d’être, au regard de ce que les congolais ont vécu ce jeudi 23 juillet lors de la marche du Front Commun pour le Congo (FCC), où l’on a vu Kalev Mutondo, ancienne barbouze et administrateur général de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) sous le régime de Joseph Kabila,   marcher aux côtés de Néhémie Mwilanya, Lambert Mende, Emmanuel Shadary et autres, pour réclamer l’État de droits et dire non à la dictature.

L’on se croirait dans un film comique à l’africain mais non, Kalev a bel et bien marché pour réclamer l’État de droits et la fin de l’intimidation du régime Tshisekedi. Se rappelant du film «un prince à New-York», Maître Lingepo s’exclame en criant “pad zouria ! J’ose à peine y croire!”. Celui-là même qui est sanctionné par les USA et l’Union Européenne pour des exactions et des violations des droits de l’homme sans compter de soupçons d’autres crimes qui pèsent contre lui, marcher pour protester, vraiment le monde est à l’envers !

Si la marche du FCC a été la plus courte de l’histoire des marches en RDC, elle a au moins eu la noblesse de montrer aux congolais qui est qui. Non sans raison, ceux qui ont fait marcher les congolais pendant 18 ans en les réprimant malheureusement, commencent aussi à marcher pour revendiquer ce qu’ils ont privé à leurs compatriotes. Mais la différence ce que eux le font sans être représailles policières comme à leur époque. Fatshi béton !

sem, Praesent Phasellus ut ut leo Donec vulputate, lectus