Tapez pour rechercher

Economie

RDC – Economie : La dépréciation du Franc Congolais est une situation normale due à la conjoncture mondiale ! 

5000fc

Par Nzakomba.

C’est depuis le début de l’année 2020 que le franc congolais a commencé à subir le coup de la dépréciation dû au ralentissement de l’activité économique mondiale. Cette situation s’est aggravée avec la pandémie du coronavirus qui, dès novembre 2019, a frappé la Chine, 2ième puissance économique du monde et premier partenaire commercial de la RDC. Avec les mesures sanitaires prises pour arrêter la propagation de la maladie, il ne pouvait en être autrement que d’entrer en récession, créant ainsi un déficit commercial. Et pour les économies faibles comme celle de la RDC, il fallait recourir à la planche à billet pour certaines dépenses. Désormais, tout était réuni pour que la monnaie nationale perde quelque peu sa valeur, face à la monnaie refuge, qui est le dollar américain.

Cette situation n’est pas à mettre sur le dos des décideurs, elle est une situation mondiale consécutive aux décisions prises à travers le monde, la RDC y compris, pour lutter contre la maladie. La production a baissé, les échanges commerciaux de même, les activités de toute nature qui produisaient de l’argent ont soit fermée, ou été suspendues, etc.

Selon le rapport de la Banque mondiale, les monnaies du monde se sont dépréciées face au dollar américain et à l’Euro. Ce rapport cite par exemple le Yen japonais qui a chuté de 3% ; le peso chilien de 30%; le réal brésilien 19%; le rouble russe 8%; la livre sterling (UK) de 2,15%; le shilling kenyan de 5%; le naira nigérian de 20%; le Kwanza angolais de 40%; le rand sud-africain a atteint son niveau le plus bas jamais atteint. Il faut noter que ces devises sont réputées les plus stables au monde, mais avec la récession due au covid-19, même la livre sterling vacille.

Quant au franc congolais, malgré l’arrêt de l’activité économique provoquant ainsi cette dépréciation, la monnaie congolaise n’est qu’à 7% de sa dépréciation. Du coup, il est encore possible pour le Gouvernement de la RDC de maîtriser la situation de la dépréciation des Francs Congolais face au dollar américain. Pour cela, le comité technique de l’équipe de riposte devrait vite mettre à la disposition du gouvernement, de données fiables pouvant aider à la prise de décision sur le déconfinement. Aussi, le gouvernement devra motiver la production locale pour booster les exportations principalement de produits pérennes, sources d’immense entrée de devises après les mines. Car, aussi longtemps que l’économie congolaise sera extravertie, sa monnaie nationale ne pourra jamais se stabiliser par la loi de l’offre et de la demande.

id commodo quis, luctus porta. id commodo