Slider

Echec de la coalition FCC-CACH : l’ AFDC-A préconise un forum pour un dialogue franc !

Par Owandi.

Souvent oubliée lorsque l’on parle des forces politiques, ce contre quoi son initiateur Modeste Bahati proteste, l’AFDC-A se considère comme une force politique autant que le FCC, le CACH et LAMUKA. Refusant de se faire distraire par une dissidence artificiellement créée par le FCC pour diminuer son poids politique, le vieux «Maradona» signe et persiste : son AFDC-A, une et indivisible, n’étant ni avec le FCC, ni avec le CACH, moins encore avec LAMUKA, il est politiquement correct qu’elle s’aligne comme l’une des forces en présence, vu son poids politique.

Non sans raison, Modeste Bahati fait la comptabilité : 145 élus directs ou indirects sur l’échiquier politique national dont 41 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs de province, 7 vice-gouverneurs ainsi qu’un questeur et 11 présidents et vice-présidents des Assemblées nationales. Fort de ce poids politique qui lui confère une responsabilité dans la gestion de la res publica, l’AFDC-A ne porte pas de gants quand elle déclare que la coalition FCC-CACH qui gouverne le pays depuis les élections de 2018 a montré ses limites, ses incohérences et ses insuffisances à tel point que ses querelles internes ont plombé tous les indicateurs qui sont au rouge nonobstant la volonté affichée et maintes fois exprimée par le nouveau président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi.

Tacitement, Modeste Bahati qui le déclare dans un document signé de sa propre main, intitulé «plaidoyer pour la paix, la sécurité, la stabilité, la bonne gouvernance politique, économique et sociale en République Démocratique du Congo» dont copie est parvenue à la rédaction de Scooprdc.net, dédouane le président de la république et charge le Front Commun pour la Congo (FCC) de Joseph Kabila.

Ainsi, peignant la situation morose du pays sur tous les plans (politique, économique, social et sécuritaire), Modeste et son AFDC-A préconisent le plus vite possible un rassemblement de toutes les forces en présence FCC – CACH – AFDC/A – LAMUKA et Société civile dans un forum pour un dialogue franc à l’issue duquel un consensus devrait se dégager sur les questions électorales (réforme de la loi électorale, réforme et renouvellement, mise à jour du fichier électoral), la révision de quelques articles non verrouillés par la constitution notamment ceux permettant le retour à l’élection présidentielle à deux tours, l’acceptation de la double nationalité, l’élection des gouverneurs de province et des sénateurs au scrutin universel direct, l’élection des chefs de juridictions judiciaires par leurs pairs, etc.

Au delà de ces réformes, Modeste Bahati recommande la composition d’un gouvernement dit de missions avec une taille réduite des personnalités expérimentées capables de redresser la pente en vue de la bonne gouvernance, de la stabilisation, de la croissance économique, de l’industrialisation, du développement économique et de l’attraction des investissements sur base des priorités et des besoins de la population.

Quant à la sécurité, il propose le dialogue avec tous les groupes armés et la conception d’un bon plan de démobilisation et d’insertion des combattants; mais aussi la prise de langue avec tous les pays voisins et de la sous-région sur les questions diplomatiques, sécuritaires et économiques, sans oublier la promotion du dialogue entre et au sein des communautés.

À ne pas rater

Nord-Kivu : les militants de l’UDPS outillés sur la conservation du pouvoir et la gouvernance avant la prochaine législature

Par Junior Akilimali. Le secrétaire général adjoint en charge de l’implantation et stratégies de l’Union pour la Démocratie...

Augustin Kabuya éclabousse Claude Nyamugabo : «Personnellement, je me demande s’il est vraiment juriste !»

Par Ginno Lungabu. Les propos du Ministre Claude Nyamugabo à Kolwezi, prédisant le retour au pouvoir de Joseph...

RDC-Politique : J.C. Nyamugabo en propagande pour J. Kabila à Kolwezi au frais de l’État

Par Nzakomba. "Le retour de joseph Kabila n'est pas un slogan, c'est une réalité. Il va retourner au...

La CENCO tacle le FCC : « une majorité parlementaire si légale soit-elle, perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bien-être du peuple»

Par Dorcas Nzumea. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 17 septembre 2020, le secrétaire général de la...

Présence de Joseph Kabila au Sénat : ils ont twitté !

Par Georges Ilunga. Le président honoraire Joseph Kabila, devenu sénateur à vie depuis janvier 2019, a siégé pour...

À la une

Guerre des ONGs : la Coalition Tous pour la RDC met à nu les intérêts cachés de Global Witness en RDC

Global Witness drapée dans ses habits vertueux d’ONG, ne fait que défendre des intérêts aussi inavouables que totalement étrangers à la...

Kasonga Tshilunde sur l’UNPC : «Nous devons oublier le passé et mettre nos forces ensemble pour aller au Congrès où tout doit se résoudre»

Par Dorcas Nzumea. « Je tiens à vous annoncer solennellement que le congrès qui a été décalé pour des...

FPI : les agents dénoncent un «clan» trouble-fête !

Par Georges Ilunga. Au Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), trois tendances se dessinent : les mbengelistes, les...

RDC : Me Luc Fikiri fustige le tribalisme et lance un appel à l’unité

Par Ginno Lungabu. Depuis Philadelphie au Etats-Unis où il séjourne, l’avocat des droits de l’homme et acteur de...

Ministère des Mines : la mise en place de Willy Kitobo crée des remous au secrétariat général

Par Agnelo Agnade. Le ministre des mines, Willy Kitobo a pris un arrêté le 15 septembre dernier portant...