Tapez pour rechercher

Société

Santé-RDC : le collectif des médecins non primés en sit-in devant la cité de l’UA ce vendredi 10 juillet !

Grève Médecins à Kinshasa 1

Par Dorcas Nzumea.

Les médecins non primés de la ville de Kinshasa ont été en sit-in ce vendredi 10 juillet devant la cité de l’Union Africaine (Résidence et bureau secondaire de Félix Tshisekedi) pour réclamer leurs primes des risques. Ces médecins se sont dit déçus du comportement du ministre de la santé, Eteni Longondo qui, selon eux, a pris la fuite après leur avoir promis une issue prometteuse après son entretien avec le Premier ministre , le 8 juillet dernier à la Primature.

«Nous sommes arrivés à la cité de l’UA à 10h00, une centaine des médecins non primés et non salariés. Nous avons débuté la manifestation pacifique en chantant et brandissant nos banderoles. C’est autour de 12h00 qu’une conseillère du chef de l’État a envoyé le protocole nous chercher, nous sommes allés à quatre et dans une guérite nous avons échangé avec elle au téléphone. Elle a promis de nous recevoir à 17h00. La majorité des médecins sont répartis, nous sommes une petite délégation qui attendons toujours», a expliqué Dr Gibemba Jean-Claude, l’un des coordinateurs du collectif des médecins non primés à scooprdc.net . Et d’ajouter : «cette marche est une suite des plusieurs autres depuis février 2019 où nous avons été violemment dispersés par la police et il y a eu des blessés et des fracturés ».

Pour rappel, le mercredi 8 juillet dernier, ce collectif des médecins non primés avait manifesté devant la Primature pour la même cause, c’est-à-dire, le passage au statut de médecins primés. A en croire ce collectif des médecins, le ministre de la santé s’était entretenu avec eux autour de 21h00 en leur promettant de revenir après sa rencontre avec le premier ministre, mais il a malheureusement pris un chemin détourné et les manifestants sont restés à la Primature jusqu’à 23h00 passé. Il sied de noter qu’il y a au moins 7700 Médecins non primés en RDC et le plus ancien n’a pas touché à sa prime de risques depuis 1977.

«Nous demandons au chef de l’État d’instruire à nouveau à ses services ( Primature, ministères du budget et finances) afin qu’on paie notre prime (4500 Médecins en raison de 1500/trimestre,T1 T2 T3) et on veut une assurance que ceux du T4 2020 T1,T2 2021 seront payés », a laissé entendre  Dr Gibemba Jean-Claude.

pulvinar porta. sit odio eleifend ut venenatis elit. efficitur. ut