Tapez pour rechercher

Economie

Kasaï central : Kamukuny retourne CREC-7

Index 1

Par Agnelo Agnade.

«Dans le cadre de l’entretien de la route Kananga/Matamba – Kalamba-Mbuji avant le retour des pluies, le Gouvernement provincial vous invite une fois de plus au Kasaï central et vous rassure par la même occasion, de veiller à la garantie de sécurité de votre personnel ainsi que de vos matériels, qui seront mobilisés à cette fin. A cet effet, je compte sur la diligence que vous accorderez à cette requête en vue de profiter de la saison sèche pour la réalisation rapide des travaux et votre déploiement sur terrain», tel est le contenu de la lettre d’Ambroise Kamukuny, gouverneur a.i du Kasaï central, adressée ce jeudi 9 juillet au directeur général de CREC-7.

L’avocat gouverneur a-t-il shunté la décision de son titulaire déchu par l’Assemblée provinciale le 24 juin dernier ? Pas besoin d’en faire un dessin pour voir qu’Ambroise Kamukuny n’était pas d’accord avec Martin Kabuya sur le dossier de CREC-7 qui a fait couler beaucoup d’encre. En effet, à peine investi gouverneur en avril 2019, Martin Kabuya ouvrit un bras de fer contre la société chinoise CREC-7 qui avait la charge de la construction et l’entretien de la route Kananga – Kalamba-Mbuji et la gestion du péage sur la même route.

Non seulement que Martin Kabuya avait fait séquestrer les employés chinois de cette entreprise jusqu’à les expulser de sa province, mais aussi il avait fait stopper tous les travaux exécutés par celle-ci en lui ravissant la gestion du péage (lire l’article de scooprdc.net : «Dossier CREC-7 au Kasaï central : une patate chaude entre les mains du gouverneur Kabuya»).

Avec cette invitation pour le retour lancée par Ambroise Kamukuny, la population centre-kasaïenne qui avait décrié la brutalité de Martin Kabuya sur ce dossier, espère voir CREC-7 vite terminer les travaux sur cette route par son asphaltage comme convenu dans le contrat signé d’une part avec le gouvernement congolais, et d’autre part avec la province du Kasaï central, pour faciliter les transactions commerciales entre la province et la république d’Angola.

id massa porta. sit ipsum dolor. libero.