RDC-Environnement : les magouilles de Nyamugabo mises à nu !

Par Nzakomba.


Il y a presque deux mois que Scooprdc.net révélait les tripatouillages du moratoire de 2005 sur le code forestier par l’actuel ministre de l’environnement Claude Nyamugabo sans qu’il ne soit entendu (lire l’article : «Megestion du massif forestier congolais : Claude Nyamugabo, persona non grata dans l’ancien Equateur»). Mieux vaux tard que jamais, lundi 15 juin dernier, la correspondance de rappel à l’ordre du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba adressée au ministre de l’Environnement, Claude Nyamugabo, vient ajouter de l’eau au moulin du média en ligne, qui en son temps avait été attaqué par le ministre à travers d’autres médias interposés pour tenter de discréditer la révélation faite par Scooprdc.net dans son rôle d’avant-gardiste. Aujourd’hui, les masques sont tombés.

En effet, c’est une note-rapport du groupe de travail climat REDD sur l’environnement du mois de mars dernier, transmise au premier ministre au mois de mai 2020 qui sonne le glas. Sans ambages, le premier ministre blâme son ministre sur la violation intentionnelle du moratoire fixé par le Décret n°05/116 du 24 octobre 2005 et ses textes réglementaires d’application.

« Je note que cette violation est présente depuis 2016 sous forme d’allocations des concessions forestières reprises déjà dans le domaine privé de l’État et de cessions des concessions forestières entre les opérateurs économiques, en ce comprises, les neuf cessions que vous avez autorisées en date du 14 janvier 2020 », fait savoir Sylvestre Ilunga Ilunkamba à son ministre.

Déjà dans son article précité, scooprdc.net dénonçait la fraude orchestrée par le ministre Nyamugabo aidé par certains élus des provinces autour du massif forestier de la RDC, à savoir les provinces issues du démembrement des anciennes provinces de l’Equateur et Orientale, principalement.

Voilà pourquoi en vue de clarifier l’état des lieux des concessions forestières et en prélude à une nouvelle remise légale des titres forestiers correspondants avec le concours des partenaires de développement, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a requis l’Inspection générale des finances pour un contrôle contradictoire sur la légalité des allocations et cessions dénoncées ce, depuis la clôture du processus de conversion des titres forestiers en date du 13 juillet 2014.

«Il va de soi que ce contrôle s’étendra également aux droits dus au Trésor public par les exploitants forestiers formels, aux licences d’exportation des produits forestiers ligneux et au rapatriement des devises correspondantes», écrit le premier ministre Sylvestre Ilunga à l’Inspecteur général des finances.

Aux observateurs d’estimer que ce dossier devra aussi attirer l’attention du parquet général, car le détournement n’est pas seulement dans les espèces sonnantes et trébuchantes, mais aussi dans ce qui apparaît comme de la corruption pour violer intentionnellement la loi, faisant ainsi perdre de l’argent à l’État congolais.

À ne pas rater

Face à la fausse alerte d’éruption du volcan Nyirangongo, l’OVG rassure : Il n’y a pas de menace ni aujourd’hui, ni demain !

Un article paru, ce mardi 13 octobre dans le magazine américain Science Mag, alerte sur les risques imminents d’éruption que présente ce jour le...

MRSIT : après plus de 10 ans de léthargie, José Mpanda fait renaître l’INERA

Par Ginno Lungabu.Les agents de l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomique (INERA) vont bientôt s’adonner activement aux activités qui sont les leurs...

RDC-Environnement : « …Claude Nyamugabo est un prédateur de l’environnement… » (Cyprien Yahuma)

Par Nzakomba.Blâmé par le premier ministre il y a peu pour des graves accusations faisant état de son implication dans la violation du moratoire sur...

Environnement : La RDC signe une convention avec la France  pour la gestion durable  des forêts 

Par Glody Luedi.L'ambassade de France a servi de cadre ce mercredi 14 juillet, à la RDC et à la République française pour  signer une...

RDC : 46 ONG invitent le gouvernement à renforcer les mesures sécuritaires autour de Parc national de Virunga

Par Goka (correspondance particulière).46 organisations de la société civile de défense et de promotion des droits de l'homme et de sauvegarde de l'environnement,  des  jeunes,...

À la une

Construction d’une station service à Banunu-Matete : l’hôtel de ville donne raison à Raphaël Kibuka et aux Matetois en suspendant les travaux !

Dans une correspondance datée du 30 novembre dernier, le député national Raphaël Kibuka avait informé le gouverneur Gentiny Ngobila de son intention d’organiser un...

Economie : Heineken made in DRC déjà sur le marché !

A quelque chose malheur est bon, diront les consommateurs de la bière Heineken avec la maladie de Covid-19 malgré ses conséquences, non seulement en...

Conséquence de l’arrêt du Conseil d’Etat : Yuma veut radier Kasembo de la FEC !

Par Robert Nzinga Nzita (correspondance particulière)L' affrontement entre Dieudonné Kasembo, patron de Gécotrans et candidat à la présidence de la Fédération des Entreprises du Congo...

Sud-Ubangi : le gouverneur J.C Mabenze vole au secours de victimes des atrocités survenues à son absence

Absent de sa province pour répondre à l'invitation du Chef de l'État Félix Tshisekedi, le gouverneur Jean-Claude Mabenze est rentré mercredi 2 novembre à...

Crise à l’Université officielle de Bukavu : Thomas Luhaka interpellé !

Par une décision rendue publique le lundi 23 novembre, le recteur de l'Université officielle de Bukavu (UOB), le Professeur ordinaire Muhigwa Bahananga Jean-Berchmans, a suspendu 4...