Tapez pour rechercher

Slider
Actualité

Anniversaire du Raïs : le FCC fête sans le concerné !

Img 20191012 Wa0093

«Les chefs des partis et regroupements politiques, membres du Front Commun du Congo (FCC) se sont réunis samedi 6 juin, à Procoki pour célébrer l’anniversaire de leur AM, Joseph Kabila à qui ils réaffirment leur indéfectible loyauté. Au cours de cette rencontre présidée par son Coordonnateur, Nehemie Mwilanya, ces chefs de partis ont observé une minute de silence, en mémoire du camarade Lugi Gizenga, SG du Palu et membre de la Conférence des Présidents, et de l’oncle du Président de la République, tous décédés cette semaine. Ces hauts cadres du FCC ont également affirmé qu’ils suivent de près l’évolution de l’actualité politique, sécuritaire, sociale et sanitaire du pays. La conférence des Présidents promet de rendre ses conclusions très prochainement», annoncent trois tweets sur le compte officiel du FCC.

Mais seulement, cette «fête» s’est déroulée sans le concerné alors qu’il est dans la ville. Voilà qui a suscité plusieurs réactions et discussions des internautes et frisant même des injures sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, WhatsApp…) : «Il était à l’extérieur du pays ? Le propriétaire de sa date de naissance n’a pas trouver important de la célébrer mais vous les vrais intellectuels et intelligents de notre pays vous l’avez célébré. Vous méritez les éloges de sa part nos caciques»; «Vous célèbrent l’anniversaire de quelqu’un en son absence ? Les pauvres sorciers»; «Entre aliénation et culte de la personnalité», «…c est un culte ou incantation ???»; «Des aventuriers de la république»; «On dirait une secte; «Il n’est même pas là . C’est dingue»; «Ça fait pitié»; «On se moquera de ces images un jour»… Telles sont les quelques réactions récoltées sur le compte Twitter du FCC.

Sans trouver mal qu’un anniversaire de son autorité morale soit célébré, un cadre du PPRD qui a échangé avec Scooprdc.net, a aussi désapprouvé la célébration sans le concerné telle qu’elle s’est déroulée à PROCOKI. «Puisque notre autorité morale réside à Kingakati et puisqu’on veut lui faire honneur et plaisir en célébrant son anniversaire, pourquoi les présidents nos partis et regroupements politiques ne se sont pas rendus à Kingakati au lieu de se livrer à une sorte de théâtre qui ridiculise. Parce que là il appert visiblement que le Raïs n’a pas le cœur à cette célébration», a-t-il déclaré.

nunc ut id quis, dapibus Nullam Donec