Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Affaire Alexis Thambwe – Bijou Goya : l’étau se resserre autour du président du Sénat !

Alexis Thambwe Mwamba 3

Par Pero Claude Luwara de CPLTV.

Les jours d’Alexis Thambwe Muamba à la tête de la chambre haute du parlement sont-ils désormais comptés ? On est tenté de répondre à l’affirmative au regard de la tournure que prennent les événements. En effet, votre média a appris des sources sûres que le procureur près la Cour de cassation a saisi, jeudi 21 mai, le Sénat aux fins d’obtenir la levée des immunités d’Alexis Thambwe pour le poursuivre dans l’affaire qui l’oppose à la sénatrice Bijou Goya. La correspondance a fait l’effet d’une bombe dans les couloirs du Sénat.

CPLTV a appris que les choses s’accélèrent pour répondre au procureur. Déjà, une réunion pour tabler sur cette question a été convoquée vendredi 22 mai, juste après la plénière. Présidée par le 2ième vice-président, John Tibasima, la réunion a décidé de mettre en place une commission constituée de trois membres de chaque groupe politique et un membre de chaque groupe provincial, avec pour objectif d’étudier la demande du procureur près la Cour de cassation et faire des propositions à la plénière de la chambre haute. Contacté par votre média, le cabinet du numéro 1 du sénat confirme, sans entrer en profondeur, l’existence de cette correspondance de demande de levée des immunités du président Thambwe Muamba.

C’est désormais des nuits cauchemardesque que s’apprête à vivre le président du sénat. On se souviendra que la sénatrice Bijou Goya avait porté plainte contre le président de sa chambre pour injures publiques. Des faits qui s’étaient passés lors d’une plénière scandaleuse le 30 avril dernier où Alexis Thambwe Muamba, au lieu de donner des explications sur la réhabilitation de l’hémicycle du sénat, s’est malheureusement mis à vilipender la sénatrice Bijoux Goya qui lui avait adressé cette correspondance de demande d’explications. Malgré une cérémonie de réconciliation organisée par le bureau, la sénatrice, élue sur la liste de l’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo, avait confirmé sa plainte contre Alexis Thambwe Muamba auprès du Parquet près la Cour de cassation.

Alexis Thambwe Mwamba sera-t-il noyé ou sauvé par la majorité Fccienne ? A la lecture de la politique à la congolaise, plusieurs analystes penchent sur la deuxième option lorsque viendra le moment du vote. Mais la surprise est aussi possible du fait beaucoup sont au FCC qui supportent hypocritement le comportement hautain de ATM et pourront trouver par cet incident, une aubaine pour lui régler bien les comptes.

velit, tristique fringilla adipiscing elit. Praesent facilisis Donec vel, et, neque. commodo