Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Crise institutionnelle au Kongo central : fini la récréation !

Matubuana Et Matusila

Par Owandi.

Alors que la célébration de messes noires pour avoir la tête du gouverneur Atou Matubuana, avait changé des chapelles, quittant l’Assemblée provinciale pour l’Assemblée nationale, la Cour de cassation vient, par son arrêt de ce mercredi 20 mai, mettre fin à une crise institutionnelle au Kongo central de plus de cinq mois, paralysant le développement et le fonctionnement normal de cette province.

En effet, sous le RP 1378, cette haute cour, par son arrêt rendu, prend acte du désistement du pourvoi en cassation de monsieur Célestin Lusiama. De ce fait il rend exécutoire le jugement du Tribunal de Paix de Matadi ordonnant la destruction de tous les procès-verbaux de la plénière tenue à l’hôtel Bilolo ayant déchu le gouverneur Atou Matubuana, le 4 décembre 2019. Pour le Tribunal de Paix qui avait rendu ce jugement, le fait de la participation à cette plénière d’une personne qui n’avait pas qualité mais avait siégé, le tribunal avait décidé que les actes auxquels il avait participé soient détruits.

C’est contre cette décision qu’il y a eu pourvoi en cassation et en désistant, il tue l’action elle-même et rend obligatoires et définitives, les décisions de première instance. Donc, il n’existe plus d’obstacles au plein exercice du pouvoir d’Atou Matubuana comme gouverneur. Fini la récréation, «kisalu me banda», comme disent le Ne Kongo.

neque. felis ut Lorem dolor in tempus porta. risus ipsum efficitur.