Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Scoop

Prison centrale de Makala : présence suspecte des bérets rouges du PPRD !

Bérets Rouges Du Pprd

Par Nzakomba.

Après l’audio qui a fait le tour de réseaux sociaux, ce mercredi 20 mai dans la matinée, où l’on attend le pasteur Pascal Mukuna dénoncer la tentative d’intrusion dans sa cellule de prison à 2 heures du matin par des hommes non identifiés, un neveu de l’évêque de l’ACK a confirmé à Scooprdc.net l’authenticité de cet audio, ajoutant même que son oncle a été chloroformé après que ses «agresseurs» ont échoué de pénétrer et l’extraire de sa cellule.

En effet, il était 17 heures hier mardi 19 mai, lorsque les gardiens de prison sont arrivés au pavillon 8 où est logé le pasteur, raconte ce neveu de Mukuna.  » Ils ont fait sortir tout le monde du pavillon, prétextant que l’administration avait décidé de déplacer tous les occupants de 8 vers le pavillon 2. Lorsque le pasteur a posé la question pourquoi il était resté seul dans le pavillon, on lui dira qu’ils viendront le chercher après avoir installé le premier groupe qui était parti. Et puis, ils ne sont plus revenus jusqu’à 2 heures du matin, lorsque qu’il entendra de coups sur la porte et la fenêtre. Ces donneurs de coups lui ont intimé l’ordre d’ouvrir la porte. Devant son refus, un chloroforme sera pompé sous la porte. Ce qui l’a évanoui. Mais avant, le pasteur a eu le réflexe de nous appeler et appeler aussi son avocat, et nous avons entendu son échange verbal avec ses agresseurs. Le matin, n’ayant pas de force pour ouvrir la porte de sa cellule, le directeur de prison a ordonné que l‘on casse la porte pour qu’un médecin puisse l’examiner. Mais l’évêque a récusé ce médecin et a fait appel à son médecin personnel« , raconte le neveu de Mukuna dont Scooprdc.net se réserve de citer le nom pour raison de sécurité.

Coup du PPRD…

D’après les infos glanées par le média en ligne, il y aurait un groupe de 7 bérets rouges du PPRD admis à la prison de Makala quelques jours seulement après l’arrivée de Pascal Mukuna dans cette institution pénitentiaire. L’on citerait entre autre « Chaleur » et Henry Maggie que l’on aurait fait passer comme commanditaires de l’enlèvement de sieur Ibrahim Kabila, pour justifier leur présence à la prison. Et pour certains analystes mais surtout les proches du pasteur téméraire qui a commis le crime de lèse-majesté en s’attaquant et critiquant la gestion de Joseph Kabila, il apparaît on ne peu plus clair que le pasteur Mukuna fait l’objet effectivement d’un coup à la Kutino Fernando, à voir la succession des événements autour de sa personne. D’autres n’hésitent pas à faire allusion au tweet menaçant de Barnabé Kikaya (lire l’article de Scooprdc.net : «Barnabé Kikaya bin Karubi promet pire à l’évêque Pascal Mukuna : Makala n’est qu’un avant goût ! »). C’est quoi le goût si ce n’est que l’élimination physique du téméraire pasteur, comme l’a soutenu son avocat, Me Richard Bondo, dans une plainte contre Kikaya déposée auprès du procureur général près la Cour d’appel!

Tout compte fait, une enquête pourra déterminer qui a donné l’ordre d’évacuer le pavillon 8 et pour quelle raison. Aussi, une attention et vigilance doivent être focalisées sur ces bérets rouges du PPRD qui sont en prison, dont on connaît la férocité et les atrocités commises sous le régime de Joseph Kabila mais jamais punis, du fait que leur présence à Makala parait suspecte. Dommage que tous les coups de l’ancienne Majorité présidentielle qui a encore des ramifications dans certaines institutions étatiques, ont été caractérisés toujours d’amateurisme et de précipitation.

neque. elementum mi, libero. Aenean sit consectetur