Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Convocation de la DG de la DGRK  au Parquet Général près la Cour d’appel de la Gombe : plus de peur que de mal !

Rita Bola

Par Nzakomba.

Après la première convocation lancée par le parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe contre Madame Rita Bola Dula, Directrice Générale à la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), celle-ci était sommée de se présenter ce lundi 18 mai à 12 heures à l’office du ministère public, pour un motif qui lui serait communiqué sur place. En attendant, la toile s’est enflammée sur un prétendu détournement dont ferait l’objet Rita Bola sur un recouvrement de 1.250.000 USD payé par la Minoterie de Matadi (MIDEMA).

En effet, selon les réseaux sociaux, la DG s’était elle-même présentée à la Direction de Midema pour le recouvrement de cette somme de 1.250.000 USD, somme qui fut payée en espèce contre un reçu établi par la dame. Et arrivée à la Rawbank, Madame la DG ne va déposer que 760.000 USD dans le compte de la DGRK. Aussitôt alerté, la Midema va porter l’affaire au parquet pour tirer l’affaire au clair. Une histoire invraisemblable qui a pourtant enflammé la toile.

Mais le communiqué de la DGRK F signé cet après-midi de lundi 18 mai par Kilenga Lola Jean, directeur de l’administration et des services généraux, affirme une toute autre chose. Selon le document, la directrice générale de DGRK a été invitée en phase d’information dans le cadre d’une enquête liée à un dossier purement et simplement administratif inhérent à la plainte d’un cadre suspendu pour faute disciplinaire. Pour la DGRK, prétendre que Madame Rita Bola serait liée à une affaire de détournement de fonds ne serait qu’une dénonciation calomnieuse.

Ce communiqué de la DGRK vient baisser la hargne des internautes, car certains extrémistes sur la toile sont allés jusqu’à supposer que si ce soupçon se confirmait, alors le gouvernement congolais devrait entrevoir la construction d’une nouvelle prison à Kinshasa, ironisant que la Prison centrale de Makala ne pourrait plus contenir tous ses potentiels clients.

Pour rappel, la DGRK a toujours fait l’objet de convoitise de par son potentiel financier qui malheureusement n’a pas encore commencé à profiter à la ville de Kinshasa. L’on se rappellera qu’il y a de cela quelques semaines, où les agents de cette régie provinciale avaient battu le pavé pour réclamer leur salaire. En plus de cela, la DG Rita Bola n’était plus en odeur de sainteté avec l’assemblée provinciale, où une question orale lui avait même été adressée, avant que l’état d’urgence sanitaire ne vienne comme par miracle la sortir de là. Dossier à suivre !

porta. leo sed at lectus in ante. risus. accumsan commodo ut