Tapez pour rechercher

Slider
Actualité

Lutte contre le coronavirus : Handicap zéro Asbl met la main dans la pâte !

Sergine Ginno

Par Ginno Lungabu.

La maladie de coronavirus est dévastatrice au regard des centaines de milliers de personnes atteintes et décédées à travers le monde, y compris la RDC où une cinquantaine de cas sont détectés et au moins six personnes décédées enregistrées. Face à cette triste réalité, l’ONG Handicap zéro Asbl dirigée par la journaliste Sergine Gino Rehema, n’est pas restée indifférente. Dans sa déclaration de détresse de ce samedi 28 mars, elle formule quelques recommandations à l’endroit du gouvernement provincial, du gouvernement de la république et de la population.

«Les personnes les plus exposées sont les plus âgées mais aussi celles qui ont un précédent médicinal du même genre. Sur la même liste, figurent également les personnes en situation de handicap. Nous ne sommes sans ignorer les conditions très précaires dans lesquelles vivent ces personnes ici dans la ville de Kinshasa et dans le pays, en général. Tenant compte des différents types de handicap, elles sont les plus exposées autant que les plus âgées.  Aussi, la plupart de PH n’ont pas eu accès à l’école. Ce qui rend difficile leur sensibilisation en la langue française», peut-on lire dans cette déclaration de détresse qui rappelle la disposition 49 de la constitution sur le devoir de l’Etat de protéger le droit (à la vie et à la santé) des personnes en situation de handicap.

C’est ainsi qu’au gouvernement Ngobila, Gino Rehema et les siens, recommandent d’aménager des infrastructures acceptables de circonstance pour héberger les sans abris qui errent en plein centre ville et passent nuit dans des conditions inacceptables ; de faire en sorte que les différentes communications de sensibilisation sur les mesures d’hygiène et celles  prises par le gouvernement, se fassent en différentes langues nationales, et en langue de sourds pour les malentendants ; de faciliter que les équipes de sensibilisateurs, accompagnées des responsables des organisations de PH, approchent les différents centres d’hébergement des PH pour une sensibilisation de proximité ; mais aussi que le gouvernement provincial subvienne tant soit peu aux besoins en solution hydroalcoolique, savons, laves-mains, aliments, des ces personnes d’autant plus que beaucoup ne vivent que de la mendicité, une activité qu’elles ne peuvent plus exercer par peur de s’exposer à la pandémie.

Handicap zéri Asbl formule une seule recommandation au gouvernement de la République dirigée par Sylvestre Ilunga Ilunkamba, celle d’intensifier des mesures pour limiter la propagation de ce virus tandis qu’à la population congolaise, elle exhorte la prise de conscience face à cette maladie et d’observer à la lettre les différentes mesures annoncées par le Chef de l’Etat, pour le bien-être de tous.

Praesent ut ipsum mattis porta. Donec facilisis