Tapez pour rechercher

Actualité

Suppression des barrières routières au Sankuru : le colonel Fariale Wembi foule aux pieds les instructions du président de la république

Province Du Sankuru

Par Owandi.

Appelés pourtant à sécuriser la population et ses biens, certains agents de sécurité vont à l’encontre de cette exigence révolue à l’armée, à la police, à l’ANR et à la DMG. C’est le cas de le dire du colonel Fariale Wembi, commandant provincial a.i. du Sankuru dont les forfaits ne sont plus à comptabiliser.

En effet, cet officier de la police en provenance de Lusambo-ville, séjourne ce mardi 24 mars à Tshumbe, en partance pour Lodja. Il s’est fait accompagner dans cette mission officielle, rapporte-t-on à Scooprdc.net, de deux ADM de l’ANR et de la DGM. Seulement, le trio a ordonné qu’on érige des barrières là où elles étaient supprimées sur ordre du président de la république répercuté par le vice-premier ministre de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde.

Selon la source sécuritaire à Tshumbe qui a dénoncé cette situation auprès de Scooprdc.net, le trio venu de Lusambo voudrait que toute moto ou tout vélo qui passe par les barrières réinstallées, paye une taxe auprès de leurs subalternes placés. Le colonel Fariale Wembi leur aurait exigé, toujours selon la source du média en ligne, de lui réserver des enveloppes consistantes à son retour vers Lusambo-Ville.

Cette désobéissance des instructions du président de la république doit interpeller les autorités hiérarchiques de ces trois agents de la police, de l’ANR et de la DGM, et appelle à des sanctions exemplaires en vue de décourager d’autres qui tenteraient de le faire.

Lorem ipsum adipiscing Sed luctus massa sed