Slider

Message fort d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi face au Coronavirus : Nous sommes grands ENSEMBLE, Nous sommes forts ENSEMBLE, Nous vaincrons le Covid-19 ENSEMBLE

Par  Innocent Olenga.

Ensemble pour la République, parti politique de Moïse Katumbi n’est pas resté indifférent face à la maladie dévastatrice de Coronavirus dont au moins 18 cas sont déjà enregistrés à Kinshasa avec un décès. Dans un communiqué publié vendredi 20 mars par le secrétaire général de ce nouveau parti, Pierre Lumbi Okongo, Ensemble pour la République se dit très préoccupé par l’augmentation exponentielle des cas de cette maladie.

Tout en saluant les récentes mesures d’hygiène et de sécurité sanitaires annoncées récemment par le président de la République, le parti de Moïse Katumbi regrette toutefois le retard important pris par le gouvernement pour prendre des mesures fortes qui pourraient aujourd’hui s’avérer insuffisantes face à la propagation du virus. Sans hypocrisie aucune, le parti politique de Moïse Katumbi dit soutenir la mise en place de toutes les mesures prise par le Président de la République pour empêcher la propagation de cette maladie en réduisant les contacts inter-humains au strict minimum.

«Dans la guerre qui nous est imposée, maximiser nos chances de victoire appelle la plus large adhésion de toutes les forces vives de la Nation. Alors que dans d’autres pays, les forces politiques et sociales ont été largement consultées afin d’organiser la riposte dans un esprit d’union sacrée et de cohésion nationale ; et d’en assurer la plus large appropriation par toute la population, cela n’a pas été le cas chez nous», fait remarquer Ensemble pour la République pour qui, malgré que le pouvoir en place ne se soit pas inscrit dans cette logique, entend toutefois jouer pleinement son rôle d’Opposition républicaine en appelant les pouvoirs publics à se départir de toute forme d’hésitation et d’atermoiements dans la mise en œuvre des mesures prises pour préserver la vie des Congolais et limiter le plus possible les conséquences dramatiques de cette pandémie.

Bien qu’adhérant aux mesures du président de la République, Ensemble pour la République souhaite que le Gouvernement central soit totalement transparent envers la population quant aux mesures concrètes concernant la prise en charge des personnes atteintes par le Covid-19, notamment par l’identification et le nombre des hôpitaux retenus pour accueillir les malades, à Kinshasa et en province ; l’identification des services de réanimation opérationnels en précisant le nombre des lits et des respirateurs ; la publication quotidienne des statistiques des personnes infectées, des personnes guéries et des morts éventuels ; le nombre de kits de protection ; le choix de différents traitements ou protocoles retenus ; la prise en charge effective des malades aux frais de la République ; – les modalités pratiques de confinement ; le soutien psychologique et matériel aux professionnels de santé engagés dans cette guerre sanitaire ; les moyens financiers mis à disposition pour faire face à ce défi sanitaire vital…

En plus Ensemble pour la République demande au Gouvernement de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour la gestion des grands marchés de Kinshasa afin d’éviter que ces grands foyers de concentration humaine ne deviennent les points de multiplication de la contagion. Il lui demande aussi de prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir l’économie en détresse, spécialement, les petites et moyennes entreprises. A l’instar du Maroc, de la Corée du Sud et des Etats-Unis d’Amérique, le partir de Moïse Katumbi demande au Gouvernement de faire des stocks de médicaments, parmi lesquels la chloroquine et les masques, pour les soins spécifiques des personnes déjà atteintes.

Aux partenaires bilatéraux et multilatéraux, Ensemble pour la République rappelle que la vie humaine en Afrique vaut toute vie humaine sur la planète et que l’effort financier engagé par les partenaires pour sauver leur population doit être étendu à tous les États. « Dans le cadre des accords de partenariat privilégié, Ensemble pour la République appelle le Gouvernement à engager sans délai des négociations avec les partenaires tels que les Etats-Unis d’Amérique, la Chine, l’Union Européenne ainsi que tout autre pays disposé à nous aider dans le cadre de l’assistance sanitaire ainsi que tous les services y afférents. En outre, il invite également le Gouvernement à faire appel à la solidarité internationale et négocier avec les partenaires la suspension du remboursement de la dette pour une durée de 12 mois et l’affectation de la contrepartie financière à la prise en charge de la lutte contre le COVID-19 ainsi qu’à l’appui des secteurs de l’économie nationale touchés par cette grave crise sanitaire», peut-on lire dans ce communiqué du parti de Moïse Katumbi qui estime que pour plus d’efficacité, ce Fonds devrait être géré par une instance autonome, de circonstance, qui devra répondre à la Nation et à la Communauté Internationale de son activité.

Economiquement, Ensemble pour la République invite enfin le Gouvernement à négocier un assouplissement des conditions visant au retour en programme avec le FMI en sollicitant un décaissement rapide d’un appui budgétaire conséquent en vue de faire face à la guerre contre le virus.

A la Population congolaise menacéee, Moïse Katumbi et les siens recommandent la maîtrise et demandent de ne pas céder à la panique mais d’être très disciplinée et de suivre scrupuleusement les mesures prises par le Gouvernement et l’OMS afin d’éviter la contamination et la propagation du virus ; de s’associer au personnel médical qui se dévoue dans des conditions particulièrement difficiles pour sauver des vies humaines ; de limiter, pour 30 jours au moins, ses déplacements au strict minimum, de se relayer en famille pour s’occuper des courses ou des achats du ménage et éviter de sortie en groupe; de ne prendre le transport en commun qu’en cas d’extrême urgence et d’éviter, autant que possible, les déplacements non nécessaires ; ne se rendre dans les grands marchés qu’en cas de stricte nécessité et s’approvisionner plutôt dans les Wenze de quartiers (Marchés de proximité) ; de surveiller les mouvements des enfants pour qu’ils ne s’éloignent pas loin de leurs domiciles et encore moins de leurs quartiers.

A la Classe politique souvent oppositionnelle à tout, l’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi exhorte que face à cette pandémie qui menace la Nation, de se serrer les coudes et de ne pas verser dans la polémique. « L’heure est grave, il appartient à chacun d’entre nous de se protéger et, en le faisant, de protéger la vie des autres. Nous sommes grands ENSEMBLE, Nous sommes forts ENSEMBLE, Nous vaincrons le Covid-19 ENSEMBLE», conclut le communiqué du parti de Moïse Katumbi.

À ne pas rater

Guerre des ONGs : la Coalition Tous pour la RDC met à nu les intérêts cachés de Global Witness en RDC

Global Witness drapée dans ses habits vertueux d’ONG, ne fait que défendre des intérêts aussi inavouables que totalement étrangers à la...

Kasonga Tshilunde sur l’UNPC : «Nous devons oublier le passé et mettre nos forces ensemble pour aller au Congrès où tout doit se résoudre»

Par Dorcas Nzumea. « Je tiens à vous annoncer solennellement que le congrès qui a été décalé pour des...

RDC : Me Luc Fikiri fustige le tribalisme et lance un appel à l’unité

Par Ginno Lungabu. Depuis Philadelphie au Etats-Unis où il séjourne, l’avocat des droits de l’homme et acteur de...

Ministère des Mines : la mise en place de Willy Kitobo crée des remous au secrétariat général

Par Agnelo Agnade. Le ministre des mines, Willy Kitobo a pris un arrêté le 15 septembre dernier portant...

Dossier Transco : José Makila dépose effectivement sa plainte contre l’ODEP et le correspondant de RFI

Par Owandi. Comme annoncé et promis à Scooprdc.net, dimanche 20 septembre, d’ailleurs jour de son anniversaire, le sénateur...

À la une

Infrastructures : CREC-7 relève le défi sur la route Mbuji-Mayi – Lac Munkamba

Comme énoncé dans son programme de gouvernance et confirmé lors de son discours à la nation au congrès devant la représentation nationale,...

Voie ferroviaire en RDC : incroyable mais vrai, un arbre pousse sur le chemin de fer

Tous les spécialistes en économie de développement sont unanimes que le développement de la RDC passe par la modernisation et la construction...

75ième session des Nations-Unies : Fatshi déçoit les va-t-en guerre !

Le président RD Congolais, Félix Tshisekedi, a participé par visioconférence à la 75ième session ordinaire des Nations-Unies ce mardi 22 septembre, où son allocution...

Guerre des ONGs : la Coalition Tous pour la RDC met à nu les intérêts cachés de Global Witness en RDC

Global Witness drapée dans ses habits vertueux d’ONG, ne fait que défendre des intérêts aussi inavouables que totalement étrangers à la...

Kasonga Tshilunde sur l’UNPC : «Nous devons oublier le passé et mettre nos forces ensemble pour aller au Congrès où tout doit se résoudre»

Par Dorcas Nzumea. « Je tiens à vous annoncer solennellement que le congrès qui a été décalé pour des...