Slider

Rencontre Tshisekedi – Kabila : des vérités crues en face !

D’aucuns doutaient lorsque les médias parlaient de la congélation des relations entre le président Tshisekedi et son prédécesseur Kabila. Mais la tension de la rencontre d’au moins quatre heures du temps ce jeudi 12 mars à la cité de la N’sele et ce, après plusieurs mois, entre les deux dirigeants des coalitions CACH et FCC, l’a confirmé bien que Vital Kamerhe qui a fait le compte-rendu ait utilisé un langage diplomatique.

«…les deux personnalités ont constaté qu’il y avait réellement un malaise dans le fonctionnement de la coalition, malaise dû essentiellement aux malentendus, à certains agissements, à certaines sorties médiatiques inappropriées dans les deux camps et à des incidents à l’égard des personnalités FCC à certains postes frontaliers», a déclaré V.K.

Tout analyste même novice n’a pas besoin de se déchirer le cerveau pour capter ce message. S’il y a eu ces agissements, ces déclarations médiatiques inappropriées de part et d’autres, cela signifie simplement que les deux chefs de file avaient lâché leurs «chiens méchants» pour pourrir l’environnement. Sinon des sanctions exemplaires seraient vite prises pour décourager ceux qui s’aventureraient encore. Mais ils ont cautionné… Néanmoins, ils ont pris quand même la décision d’enchaîner leurs «chiens méchants», leur remettre la corde au coup. Non sans raison, cela se traduit par ce paragraphe de Kamerhe : «Tout en regrettant ces comportements, les deux personnalités ont dissipé le malentendu et pris l’engagement à remettre tout en œuvre pour que ces genres d’agissements déplorés ne se reproduisent plus».

C’est simple de comprendre que ce n’était pas avec sourire que Tshisekedi et Kabila se parlaient. Selon une source à la cité de N’sele contactée par Scooprdc.net,Tshisekedi et Kabila se sont dit des vérités crues avant de parvenir à se convenir que les Shadary, Kabuya, Kabund, Kikaya… et autres aboyeurs soient désormais contraints à la fermer.

Une bonne nouvelle de cette rencontre c’est la volonté déclarée de deux chefs de file de CACH-FCC de privilégier les critères de compétence et de moralité dans les nominations des prochains mandataires des entreprises publiques à la place de l’appartenance politique. Cette volonté rencontre le vœu de beaucoup d’organisations notamment ACAJ qui avaient appelé à la non politisation des entreprises publiques au risque de les conduire à la faillite totale, elles qui, dans la majorité sont déjà des canards boiteux. Reste à voir cette volonté de Fatshi et Raïs se concrétiser pour y croire. En attendant, croisons les doigts !

À ne pas rater

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Rencontre Tshisekedi-Kabila à la N’sele : est-ce une perte de temps qui accommoderait le FCC ?

Comme annoncée par les officines de la coalition au pouvoir en RDC, la rencontre du domaine présidentiel de la N’sele entre Félix...

RDC – Politique : Entre Fayulu et Muzito, c’est le désamour !

Alors qu'il devait y avoir remise et reprise entre Adolphe Muzito et Martin Fayulu, respectivement président sortant et entrant de la plateforme politique...

75ième session des Nations-Unies : Fatshi déçoit les va-t-en guerre !

Le président RD Congolais, Félix Tshisekedi, a participé par visioconférence à la 75ième session ordinaire des Nations-Unies ce mardi 22 septembre, où son allocution...

Nord-Kivu : les militants de l’UDPS outillés sur la conservation du pouvoir et la gouvernance avant la prochaine législature

Par Junior Akilimali. Le secrétaire général adjoint en charge de l’implantation et stratégies de l’Union pour la Démocratie...

À la une

Kinshasa : le FPI, victime des interférences des autorités judiciaires du ressort de la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans l’exécution du dossier contre cartonnerie du Congo et PIC sarl

Bénéficiaire depuis le 8 septembre dernier d'une ordonnance d'attribution judiciaire sous MU 1344 du Tribunal de commerce de Kinshasa-Gombe contre l'établissement cartonnerie et...

Kinshasa : le code de la route souffre de respect de tous !

S’adressant un certain 22 mai 2019 à toutes les unités de la police au stade tata Raphaël, le commissaire divisionnaire principal Dieudonné...

Insécurité à l’Est de la RDC : une vidéo en circulation éclabousse le Général Mayanga Wakishuku

C'est depuis le milieu de la semaine qu'une vidéo en circulation dans les réseaux sociaux, montre un individu s'exprimant en swahili "bora" et...

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Taxe de l’identification des téléphones : Claudel Lubaya s’oppose à l’arnaque d’Augustin Kibassa

Têtu comme un mulet, le ministre de PTNTIC s’en tient toujours à la taxe sur l’identification des téléphones qui, en principe, est...