Tapez pour rechercher

Politique

Ministère de l’Economie nationale : Acacia Bandubola dénonce une campagne de diabolisation contre sa personne !

Acacia

Par Ginno Lungabu.

La ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola, se dit victime d’une campagne de diabolisation, caractérisée d’intoxication et d’acharnement sur la toile de la part de personnes malintentionnées. Dans un communiqué de presse signé par son chargé de communication, Guy Blaise Kitiki, samedi 22 février, la ministre indique que des blogueurs mal intentionnés et habiletés par le dessein de nuire à sa personne, diffusent des mensonges soutenant qu’elle aurait tenu des propos discourtois à l’endroit de la base de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), d’ailleurs son parti qui a fait d’elle ministre.

« Au regard de la tâche qui lui incombe, celle de préparer et d’exécuter la politique définie par Gouvernement pour la stabilité du marché intérieur, madame la ministre de l’Economie, Acacia Bandubola Mbongo, ne laisse pas de place à la distraction, ni aux racontars distillés ça et là, auquel on ne devrait accorder aucune crédibilité, ni attention », peut-on lire dans ce communiqué.

Rappelons que dans une déclaration rendue publique le samedi 15 février dernier et lue par Jean-Claude Lumanu, vice-président sectionnaire UDPS/France, une pétition aurait été lancée contre la ministre de l’économie, accusée par les siens d’ingratitude et ignominie au point d’oublier le parti au profit de sa famille biologique. Prétextant que c’est eux qui ont milité pour que madame Acacia Bandubola devienne ministre pour le compte de la diaspora, les pétitionnaires de la section UDPS/France ont déclaré publiquement l’avoir désavouée. Sa diabolisation ne découle-t-elle pas de la guerre du Palais ? Sans doute, il est aisé de croire que ces blogueurs qui la nuisent dans les réseaux sociaux, se recrutent parmi ses compatriotes de la diaspora de France qui ont résolu de la combattre.

Lorem Phasellus amet, venenatis elit. Aenean vulputate,