Tapez pour rechercher

Société

Actions humanitaires : Patrick Muyaya au chevet des accidentés de By Pass

Patrick Muyaya 1

Par Jimmy Sita. 

« Qui donne aux pauvres, prête à Dieu », cette citation du livre des Proverbes reprise par Victor Hugo, dans « les feuilles d’automne », est aussi bien assimilée par le député national Patrick Muyaya Katembwe qui s’est rendu, ce samedi  22 février, aux cliniques universitaires de Kinshasa pour consoler les victimes de l’accident de By pass à Mont-Ngafula survenu le dimanche 16 février dernier. L’élu de Kinshasa-Funa n’y est pas allé mains bredouilles. Dans sa gibecière, quelques poches de sang et un lot des vivres et non vivres.

« Nous avons tous suivi en images ce qui s’est passé lors de cet accident. Nous avons également suivi l’appel lancé pour approvisionner la banque du sang. Il était donc de mon devoir de répondre à cet appel. Nous avons donné de notre sang pour sauver de vies. Et si je peux aujourd’hui sauver ne fut-ce qu’une vie, pourquoi ne le ferais-je pas pour des personnes en carence ? », a-t-il déclaré.

Par ce geste de générosité, ce député a fait appel à d’autres personnes de bonne volonté de lui emboîter les pas. Question de ne pas briser la chaîne de solidarité qui d’ores et déjà demeure opérationnelle. Un geste du reste tant loué par les patients et corps médical trouvés sur le lieu .

Patrick Muyaya

Après la tournée dans différentes pavillons où sont internées ces accidentés, Patrick Muyaya surnommé par ses électeurs « Azala zala », a salué le courage du personnel de cette institution hospitalière avant de solliciter pour la énième fois l’implication du gouvernement central dans ce dossier.

« Il est temps que le Gouvernement, le ministre de la Santé, le gouverneur de la ville de Kinshasa fassent régulièrement le suivi et le point pour s’assurer que les victimes bénéficient d’un suivi étroit et d’un appui adéquat pour qu’ils se rétablissent le plus vite possible », a-t-il recommandé.

Pour rappel, le  dimanche 16 février dernier, un accident de circulation s’est produit à Mont-Ngafula sur la route By pass qui mène vers Ngaba. Il a un bilan d’une dizaine de morts et d’une quarantaine de blessés ainsi que des dégâts matériels importants. Depuis lors, une chaîne de solidarité a été ouverte pour voler au secours de ces victimes. Même la première dame Denise Nyakeru a fait aussi don de son sang. Au-delà des anonymes, la Société Nationale d’Assurances (SONAS) a contribué à hauteur de 20.000USD et la ville de Kinshasa a donné 10.000USD. L’appel est ainsi lancé à toutes et à tous !

amet, Donec Aliquam risus. tristique velit, ultricies nunc commodo Phasellus felis