Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Audit sur les fonds des sauts-de-moutons : « les dossiers seront examinés sans passion, mais aussi sans complaisance »(Célestin Tunda ya Kasende)

Célestin Tunda Yakasende 2

Ginno Lungabu.

Le vice-premier ministre et ministre de la Justice et garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende a visité, jeudi 13 février 2020, différents chantiers des sauts-de-mouton à travers la ville de Kinshasa. pour le patron de la justice, il s’agit pour lui de s’imprégner personnellement et véritablement de la réalité sur terrain pour éviter d’être déphasé.

« Je voulais être pratique et non pas faire un rapport sur de choses que je n’ai pas vues personnellement. Si le dossier est ouvert, il m’appartient d’abord de me rendre compte réellement de ce qui est fait. Je saurai surveiller le dossier pour voir s’il est examiné de manière objective, sans passion ni complaisance », a déclaré le vice-premier ministre au terme de sa visite sur le site de Debonhomme sur le boulevard Lumumba.

Célestin Tunda a jugé sa présence personnelle sur terrain bel et bien importante pour qu’il palpe du doigt, dit-il, les réalités de l’évolution des travaux au regard des fonds publics décaissés au profit des sociétés qui pilotent ces projets, mais aussi aux plaintes de la population sur l’élasticité des travaux qui perturbent énormément la circulation en créant des embouteillages monstres.

Sa détermination dans cette démarche est que les enquêtes se déroulent de manière sérieuse. Car, pour le Gouvernement, rassure-t-il, il est question d’accompagner la consolidation de l’Etat de droit recherché par le peuple congolais. « …sans cet état de droit, nous ne pouvons pas construire le pays dans le sens de son développement. Nous devons nous aligner tous et respecter les principes de droit ». 

Il sied de rappeler que le 8 février dernier, le parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete a lancé, sur injonction du vice-premier ministre, ministre de la justice et Garde des Sceaux, Celestin Tunda Ya Kasende, une réquisition à expert, aux fins d’investiguer sur l’exécution des travaux publics inscrits dans le programme d’urgence de 100 Jours (construction des sauts-de-moutons,  constructions de logements sociaux et autres). Sélé Yalanghuli, ministre des finances, Deo Mutombo, gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Baudouin Mayo, ministre du Budget, Willy Ngopoos, ministre en charge des Infrastructures, travaux publics et Reconstruction ainsi que Patrice Kitebi, DG du FPI sont ainsi les principaux concernés de cette instruction judiciaire (lire l’artcle de Scooprdc.net : « Travaux des sauts-de-moutons : le parquet général veut entendre Sélé Yalanghuli , Deo Mutombo, Baudouin Mayo et Willy Ngopoos »).


commodo ut accumsan ipsum et, Praesent nec sed non