Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Cadeau de jeep à Ambongo : enfin, Kabila s’honore !

Img 20200206 Wa0870

Par Owandi.

Mieux vaut tard que jamais. Cet adage, le président de la République honoraire l’a certainement compris. En effet, après une année et deux mois de l’annonce d’un don d’une jeep de Joseph Kabila, alors encore en fonction, à l’archevêque de Kinshasa, lors de sa prise de possession canonique en novembre 2018, c’est seulement ce jeudi 6 février que ce cadeau est parvenu au bénéficiaire. Et c’est l’ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila actuellement coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya, qui est allé remettre en mains propres ce véhicule au Cardinal.

Au sortir de l’audience, le représentant de Joseph Kabila a déclaré : « Nous avons reconnu que nous avons eu des malentendus, nous avons eu même certaines contradictions qui étaient liées à un déficit de confiance sur certaines questions (…) Dieu merci, tout cela est derrière nous maintenant ».

Est-ce ces malentendus qui ont fait que ce véhicule annoncé avec pompe ne soit pas remis au bénéficiaire ?  Ce don n’était-il pas encore commandé ou avait-il été détourné ? Autant de questions de Scooprdc.net qui n’ont eu comme réponse de proches de Néhémie Mwilanya que « mieux vaut tard que jamais ».

On se rappelle que le cardinal Fridolin Ambongo qui n’avait toujours pas reçu ce véhicule, avait publiquement lors de sa première messe de son cardinalat au stade de Martyrs en novembre 2019, soit une année après la promesse, égratigné l’ancien pouvoir. A l’occasion, il avait félicité le nouveau pouvoir qui, lui, séance tenante lui avait remis son cadeau (véhicule) sans promesse.

De l’analyse des observateurs, avec ce geste de charmes, le clan kabiliste chercherait à se rapprocher de l’Eglise catholique avec qui il a eu des relations tendues les dernières années du règne de leur autorité morale. Les actions du Comité Laïc de Coordination (CLC) avait mis en mal le pouvoir de Joseph kabila qui n’a hésité de tuer lors des marches organisées par cette structure catholique (Thèrèse Kapangala, Rossy Mukendi…)

D’après une source proche du FCC interrogée par Scooprdc.net, ce rapprochement est l’une des recommandations de la retraite politique du FCC qui a été organisé en novembre dernier à Mbuela Lodge, à Kinsatu pour s’auto-évaluer et projeter l’avenir de la plateforme forme alignée derrière Joseph Kabila. Visiblement, les kabilistes auraient compris, mais un peu plus tard, que la guerre avec l’église catholique était en leur défaveur comme l’a démontré l’échec de leur candidat Emmanuel Ramazani Shadary, à la présidentielle passée.

Une leçon bien assimilée pour une famille politique qui compte réaliser un meilleur score électoral en 2023 étant donné que l’histoire de l’époque contemporaine renseigne que tous les rois et empereurs qui avaient des conflits en Occident avec l’Eglise catholique, avaient été perdants. Ne dit-on pas que les conséquences éduquent mieux que les conseils !


risus. Aenean risus nunc dictum quis, massa quis elementum Donec