Slider

Intimidations et attaques contre des avocats dans l’affaire sextape du pasteur Moïse Mbiye : le ministre André Lite monte au créneau

Par Ben Lévi.

Dans une interview exclusive accordée à Scooprdc.net , lundi 27 janvier dans la soirée, le ministre de droits humains, André Lite, est monté au créneau pour condamner les attaques et agressions contre les avocats qui, dit-il, ne font que leur travail. Le ministre des droits humains demande à la police de sécuriser tous les avocats de la partie civile impliqués dans l’affaire sextape du pasteur Moïse Mbiye de la Cité Bethel, mais également à l’auditorat militaire d’ouvrir une enquête sur les attaques armées qui ont visé les toges noires ce dernier temps dans la saga Éliane contre Mbiye.

Avocat de profession, André Lite s’offusque que les avocats soient ainsi inquiétés dans l’exercice de leur fonction. Dans son plaidoyer, le ministre de droits humains n’a pas manqué d’associer les chevaliers de la plume qui risquent le même traitement de la part de ces inciviques qui ignorent tout d’un état de droit.

« …je demande aux autorités compétentes, notamment de la police  et de l’auditorat militaire de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour sécuriser les avocats dans l’exercice de leur profession. Et même tous ceux là qui, comme les journalistes de près ou de loin sont touchés de quelque manière que ce soit par ce dossier. Il n’est pas normal que dans un Etat de droit, la terreur et les armes s’invitent dans un dossier judiciaire », a-t-il déclaré.

Ce recadrage du ministre intervient, après une succession d’agressions armées, attribuées aux hommes en armes, à la solde de la famille Mbiye. Cette escalade a vu les résidences de deux avocats être visitées nuitamment par des hommes armés, et si l’un a eu la vie sauve, l’autre s’en est tiré avec un balle dans la jambe gauche.

À ne pas rater

Mis en cause dans le dossier TRANSCO : José Makila porte plainte contre ODEP et RFI !

Par Innocent Olenga. Le sénateur José Makila aussi président du Conseil d’administration de la Société Commerciale de Transports...

TRANSCO : « une escroquerie d’Etat », rapport de l’ODEP

Par Nzakomba Comme si les glas sonnaient pour TRANSCO et tous ceux qui lui tournaient autour, le rapport...

RDC-Médias : le RAJEC ou la conscience d’une relève ?

(Tribune de Moïse Musangana, Journaliste et analyste politique) On n’attend pas qu’on décrète une relève. On s’assume. Surtout quand...

Ministère de Transports et Voies de Communications : Didier Mazenga au centre d’un conflit d’intérêt indigne !

Par Nzakomba. Après les feuilletons OEBK, OGEFREM, AAC où le ministre de Transports et Voies de Communications, Didier Mazenga, s’est distingué dans...

RDC-Justice : le DG de l’OGEFREM relaxé !

Par Georges Ilunga. Détenu depuis lundi 14 septembre dernier par le Parquet Général près la Cour d'appel de...

Les plus lus

Scandale de la BCC à la MECRECO : des hauts magistrats nommés dans la CMELIMF !

Par Agnelo Agnade. Lorsqu’elle s’était donné 45 jours pour redresser la Mutuelle d’Epargne et de Crédit du Congo (MECRECO),...

Augustin Kabuya éclabousse Claude Nyamugabo : «Personnellement, je me demande s’il est vraiment juriste !»

Par Ginno Lungabu. Les propos du Ministre Claude Nyamugabo à Kolwezi, prédisant le retour au pouvoir de Joseph...

Mis en cause dans le dossier TRANSCO : José Makila porte plainte contre ODEP et RFI !

Par Innocent Olenga. Le sénateur José Makila aussi président du Conseil d’administration de la Société Commerciale de Transports...

TRANSCO : « une escroquerie d’Etat », rapport de l’ODEP

Par Nzakomba Comme si les glas sonnaient pour TRANSCO et tous ceux qui lui tournaient autour, le rapport...

RDC-Politique : J.C. Nyamugabo en propagande pour J. Kabila à Kolwezi au frais de l’État

Par Nzakomba. "Le retour de joseph Kabila n'est pas un slogan, c'est une réalité. Il va retourner au...