Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Violences et tueries à l’Est de la RDC : le haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme attendu ce mercredi 23 janvier

Michelle Bachelet Of Chile, Newly Appointed As The Next Un High Commissioner For Human Rights By Secretary General António Guterres.

Suite aux violences et tueries qui sévissent à l’Est de la République Démocratique du Congo, Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme sera en visite officielle au Congo,  pendant cinq jours, soit du mercredi 23 au lundi 27 janvier 2020. A la fin de sa ronde,  la haute-commissaire de l’Onu fera une déclaration à la fin de sa visite en RDC.

Suivant un communiqué rendu public par les Nations Unies ce lundi 20 janvier, Michelle Bachelet débutera sa tournée le jeudi 23 janvier à Bunia dans la province de l’Ituri. Sur place, elle ira à la rencontre des victimes de tortures et de violences sexuelles, ainsi que des responsables locaux.  Mais  elle visitera également un camp de personnes déplacées par les violences impliquant les groupes Lendu et Hema, et aura des discussions avec des représentants des deux groupes.

Ainsi, le vendredi 24 janvier, le haut-commissaire de l’Onu effectuera une descente à Kinshasa où elle aura trois jours de discussion qui seront sanctionnés  par une rencontre avec le chef de l’Etat Tshisekedi, le lundi 27 janvier, indique le communiqué. Il est prévu également pendant son séjour dans la capitale congolaise, la rencontre avec les ministres des affaires étrangères, de la défense et de la justice, ainsi que les ministres des droits de l’homme, du genre, famille et enfant, et d’autres hauts responsables et autorités gouvernementales.

Michelle Bachelet, qui fera une déclaration à la fin de sa visite en RDC, s’entretiendra également avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme et les organisations de la société civile. En outre, elle sera aussi en pourparlers avec les chefs des agences des Nations Unies en RDC, la représentante spéciale du secrétaire générale des nations unies en RDC, Leila Zerrougui, et d’autres hauts responsables de la MONUSCO.

Dorcas N.


Nullam ultricies mattis ut massa neque. Donec vulputate, venenatis