Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Echange de vœux de la Communauté Luba du Katanga : le dossier Gécamines s’invite de nouveau !

Communauté Katangaise

Réunie à Kinshasa le 17 janvier l’occasion de la célébration du 59ième anniversaire des assassinats de Patrice E. Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito, la Communauté Luba du Katanga qui en a profité pour échanger les voeux de nouvel an entre ses membres, a, en marge, tablé sur les enjeux de l’heure. C’est notamment l’évaluation de l’année 2019, le développement de l’Espace Buluba Ibukata, sans ignorer le fameux dossier de 200 millions d’euros de la Gécamines, qu’elle demande à la justice de clôturer, d’autant plus qu’elle l’estime creux et politisé.

A en croire Félix Kabange Numbi, la Communauté s’est rendue compte qu’il s’agit d’un complot politico-juridique tout en fustigeant les personnes qui ont porté ce dossier sur la place publique (Ndlr : allusion faite au président de l’Association Congolaise d’Accès à la Justice). « Lorsque vous voyez les personnes en face, qui ont porté ce dossier sur la place publique, lorsque vous voyez ces personnes sur les médias qui sont entrain de soutenir ce dossier, vous allez vous rendre compte que ces personnes viennent tous ou presque d’une même ethnie, si pas d’une même tribu », accuse-t-il.

Ce député national du grand Katanga confirme que sa communauté parle de la Gécamines en tant qu’entreprise nationale, installée au Katanga et ayant bénéficié de l’expertise d’un digne fils du Katanga à la présidence de son conseil d’administration, que les ennemis de la nation cherchent à déstabiliser. « …je le dis sans avoir peur d’être contredit que c’est un complot inutile contre un digne fils du Katanga… et nous savons pourquoi il y a ce combat. Et vous avez compris que lorsque l’un de nous est attaqué, nous avons l’obligation de l’accompagner. Mais s’il était fautif, la justice l’aurait déjà condamné ! Pourquoi la justice ne le fait-elle pas, c’est parce qu’elle sait que le dossier est creux et qu’il est simplement politisé… », insiste cet ancien ministre de la santé publique qui rejette la tribalisation du dossier dont la communauté Luba du Katanga est accusée et émet le vœu de voir s’appliquer une décision de justice, plutôt qu’une décision politique.

En passant, le dernier ministre de l’aménagement du territoire s’étonne du fait que le président l’ACAJ ne se soit pas encore retiré du dossier au nom de l’honnêteté, après que le ministère des finances et la Gécamines ont produit toutes les pièces y afférentes. Toutefois, dans sa fougue, Félix Kabange Numbi n’a pas hésité de rappeler les détournements qui se font sous la nouvelle administration et dit que la communauté luba se réserverait le droit de réagir au moment opportun. « Souvenez-vous de gens qui se font arrêter pour détournement au sein d’une entreprise publique que je ne cite pas le nom ! Et qui sont relâchés ! », a-t-il insinué.

Le député Félix Kabange Numbi réaffirme en outre que la communauté luba du Katanga suit avec attention les enjeux de l’heure, et promet de continuer de réunions au niveau des provinces, notamment pour les enjeux de 2023 et le développement de l’espace luba.

Cet échange de vœux finalement très politique, a connu la participation du pasteur Ngoy Mulunda et d’autres notables qui ont volontairement opté pour l’anonymat.

Ben Lévi


risus lectus Aenean Aliquam dolor. amet, Donec mi, sem,