Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Coupure générale de l’Internet ce 16 janvier en RDC : nécessité d’avoir un système reposant sur plusieurs lignes !

Les internautes et utilisateurs des Smartphones congolais, du moins kinois, ont été dans le ‘’noir’’ ce jeudi 16 janvier 2020. Aucun opérateur des télécommunications n’a fourni les services d’Internet à ses abonnés tout l’avant-midi. Renseignements pris auprès d’un haut cadre d’une société de téléphonie cellulaire par Scooprdc.net dans la journée et ce, après plusieurs tentatives de redémarrage du téléphone et du modem, le câble sous-marin qui ramène la connexion à la station d’atterrage de Moanda aurait connu un problème.

« Ce câble est la seule voie que nous avons en RDC. Voilà que tout est aux arrêts parce que la seule ligne que nous avons a connu un problème », regrette-t-il du manque à gagner réalisé par les opérateurs et la pénalisation dont sont victimes les nombreux utilisateurs de l’Internet ce jour avant d’insister : « il y a nécessité d’avoir un système résiliant qui repose sur plusieurs lignes. Aussi, dans un pays vaste comme la RDC, la libéralisation d’un secteur aussi sensible que les télécoms, n’est que salutaire pour maintenir le pays au diaposon du développement ».  

Ce haut cadre fait savoir que le Kenya par exemple est branché sur 4 câbles de fibre optique alors que la RDC n’est que sur un seul câble d’ailleurs de 650Km seulement pendant que le petit Rwanda voisin couvre déjà 5.000Km. Pour ce haut cadre, expert en télécommunications, l’idéal pour éviter dans l’avenir des désagréments du genre de ce jour, la RDC devra s’ouvrir sur l’océan Indien avec deux voies qui partirait de Lubumbashi via la Zambie au Sud, et de Bukavu ou Goma à l’Est. Cela permettra de basculer et servir les zones ayant connu un problème de coupure comme ce jour. Il se réjouit un peu que cela se soit produit un jour férié. « Si c’était un jour ouvrant, ça pouvait être terrible pour les banques ! », fait-t-il remarquer.

A ses abonnés, la société Vodacom a envoyé dans la journée ce texto : « Cher client, suite à un problème au niveau international, la connexion internet est indisponible sur plusieurs villes. Nous travaillons au rétablissement. Merci ». Ce problème au niveau international, le président de l’Autorité de Régulation de la Poste et de Télécommunication au Congo (ARPTC) l’a confirmé à Scooprdc.net. Odon Kashindi précise toutefois que ce n’est pas seulement la RDC qui est affectée mais aussi bien d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest. Il n’exclut pas l’idée d’envisager d’autres lignes d’entrée  de la connexion par câbles sous-marins, outre celui de Moanda.

Owandi.


libero. Phasellus dolor adipiscing Sed dictum ut risus. commodo