Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Société

RDC : la CIME promet de poursuivre son combat pour la paix

Cime

A l’occasion de la cérémonie d’échange des vœux organisée, ce samedi 11 janvier 2020 à son siège du quartier huppé de Mont Fleury à Ngaliema, la Commission d’Intégrité et Médiation Electorale (CIME) a, par la bouche de son président en exercice, le révérend Pasteur Delphin Elebe Kapalay, salué l’alternance pacifique intervenue en RDC et promet de continuer le combat pour la paix au nom de l’Union Nationale des églises indépendantes.

Réunis comme évoqué ci-haut, les chefs des confessions religieuses membres de la CIME ont après avoir béni l’ensemble du peuple congolais et présenté leurs vœux pour la nouvelle année, salué cette alternance pacifique intervenue en RDC qui, disent-il, est le fruit de leur travail assisté auprès des acteurs politiques et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Souvent dans l’ombre, les chefs de confessions religieuses affirment suivre avec attention soutenue le développement de la situation politique et sécuritaire sur le territoire national et restent toujours préoccupés par le besoin de paix, spécialement dans le Nord et le Sud-Kivu.

Le révérend pasteur Delphin Elebe a en outre salué les résultats réalisés sur le terrain des opérations par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et encourage l’issue heureuse pour le rétablissement total de la paix à l’Est de la RDC. Faisant véritablement un tour d’horizon de la situation du pays, la Commission n’a pas omis de penser à toutes les victimes non seulement des atrocités de l’Est du pays, mais également de l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

 » …Les chefs des confessions religieuses exhortent également l’équipe de la riposte contre la maladie à virus Ebola à poursuivre sans relâche, la lutte pour l’éradication complète et totale de ce fléau qui a fait trop de victimes dans la région de Beni-Butembo au Nord-Kivu », a-t-il déclaré.

Saluant le courage de son Eminence le Cardinal Fridolin Ambongo et de sa déclaration sur l’état sécuritaire de la nation, les chefs religieux des églises indépendantes ont encouragé la coalition FCC-CACH à poursuivre dans la paix et l’harmonie, l’exécution du programme d’action du gouvernement arrêté de commun accord pour le bien-être du peuple congolais, tout en invitant l’opposition à jouer pleinement son rôle en tant qu’opposition républicaine.

Sinon, le pasteur Delphin Elebe a inhabituellement aux habitudes des hautes personnalités, sollicité le pardon de ses collaborateurs et autres congolais à qui il a pu causer de soucis. Le rendez-vous a été pris pour la poursuite des actions en faveur de la paix pour le reste des élections et le prochain processus électoral.

Ben Lévi

sit ut elit. eleifend Donec libero. at nunc risus. mattis