Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
Banner Sonas
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Discours de Fatshi sur l’état de la nation : ils ont réagi !

Img 20191213 Wa0505

Le discours sur l’état de la nation prononcé devant le parlement par le président de la république Félix Tshisekedi, a suscité beaucoup de réactions. Même si ce discours n‘appelle aucun débat de la part des députés et sénateurs à l’hémicycle, dans la rue et sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, il est diversement commenté. Certains l’ont apprécié et salué, d’autres l’ont négativement critiqué tout comme d’autres aussi sont restés juste-milieu. Ci-dessous quelques réactions sélectionnées à la volée :

Cardinal Fridolin Ambongo (Eglise catholique) : « Que cela ne s’arrête pas au niveau des discours comme nous l’avons entendu aujourd’hui. Que ce discours soit transformé, concrétisé en programme réel qui aide le peuple à sortir de sa misère actuelle »

Joseph Olenghankoy (président du CNSA) : Magistral, principal constat qui ressort de ce discours. Le président a satisfait ceux qui attendent davantage de mesures pour réduire les inégalités et construire l’Etat providence qui protège et émancipe avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Jeannine Mabunda (Présidente de l’Assemblée nationale) : Je remercie le chef de l’Etat S.E. Felix Tshisekedi Tshilombo, qui dans son discours sur l’Etat de la nation ce jour devant le Congrès, a salué mon leadership à l’Assemblée Nationale et m’a félicité pour le prix Femme d’Influence Politique 2019.

Mike Hammer (ambassadeur des USA en RDC) : les Etats-Unis applaudissent la vision du Président Felix Tshisekedi pour un avenir meilleur pour les congolais et continueront de soutenir ses efforts pour lutter contre corruption, mettre fin à l’impunité, ramener la paix et attirer les investissements américains.

Barnabé Kikaya bin Karubi (FCC) : Pas d’inuendos, ni de quiproquo, ni d’insinuations, aucune maldonne, ni méprise politicienne. Le Chef de l’Etat vient d’administrer une leçon aux extrémistes de tous bords sur ce qu’est un homme d’Etat. Aujourd’hui, je suis fier d’être congolais. Chapeau bas Mr le Président.

François Mwamba (allié UDPS)  : Félix Tshisekedi a été un moment de redevabilité démocratique magistralement réussi. Le Chef de l’état a trouvé les mots rassembleurs pour parler sans langue de bois à la Nation de la manière d’apporter des solutions aux multiples défis qu’elle doit relever

Olivier Kamitatu (Porte-parole de Moïse Katumbi, Ensemble) : En distributeur automatique de promesses, Félix Tshisekedi a prononcé avec autosatisfaction une litanie de vœux pieux dans un environnement politique bétonné par son « allié ». Saluons la volonté de respecter la Constitution et d’accélérer la désignation du porte-parole de l’opposition !

Seth Kikuni (candidat malheureux à la présidentielle de 2018) : Discours très structuré au début, éclectique au milieu, évangélique à la fin. Riche et prometteur sur le plan économique (secteur de l’énergie surtout), timide sur le plan politique, contradictoire sur le plan diplomatique (lien fraternel + armée forte).

Chérubin Okende (Député national de Ensemble) : « Je suis resté sur ma soif parce que j’attendais du chef de l’État une évaluation de son action à partir du moment qu’il a pris les reines de la République, mais je me suis retrouvé dans beaucoup de volets, dans un discours de campagne… »

Jean Jacques Mamba (MLC) : Si l’Energie consacrée à 2:29 de discours était mise au service de la lutte contre la corruption et les détournements, les parrains des 15 millions seraient déjà en prison, merci pour les nombreuses & habituelles promesses, ns suivrons. Élections à 2 tours, articles intangibles.

Firmin Yangambi (ancien prisonnier de Kabila, libéré par Fatshi) : #RDC : Un leadership creux. Une année 2019 scandaleuse. Une année 2020 sans vision cohérente. Y n’aura pas de miracle. Le spirit qui opère fait cruellement défaut. Avec en prime, une logique de plus en plus nuisible aux fondamentaux d’une société digne et sérieuse.

Catherine Nzuzi wa Mbombo (ancien du MPR, proche de Fatshi) : JE SUIS EN DIRECT LE DISCOUR S DU CHEF DE L »ÉTAT FATSHI SUR L’ÉTAT DE LA NATION, UN DISCOURS PROFOND ET PLEIN D’ENSEIGNEMENTS ! IL A RAMA- SSÉ TOUS LES ASPECTS DE LA VIE NATIONALE ET INTERNATIO- NALE. MERCI A DIEU PR NS AVOIR DONNÉ UN PRÉSIDENT QUI A UNE VISION ET QUI AIME SON PAYS.

Constant Mutamba (Président NOGEC, cadre FCC)  : RDC : « Le discours du Président de la République est empreint d’intelligence, de sagesse, de maturité, et de volonté de changement.

Peter Tiani (Journaliste engagé pro-Opposition) : Discours fleuve comme jamais vu. Les Congolais ont ils encore besoin d’aller chercher la preuve de l’incapacité a la synthèse de la part d’un régime d’amateurs à nul autre pareil. RAS ou rien à signaler pour les quatre prochaines années.

Litsani choukran (Journaliste) : Au Parlement,  Kabila tient un discours dans la peau d’un autre homme: toujours la même autosatisfaction, loin des réalités.  On ne reconnaît pas le mal, ni l’échec.  On se pose en saveur, l’homme solution.  Mais le Congo reste le même. Il aurait pu y sonner la révolte…

Michael Tshibangu : J’apprécie le fait que Felix tient au respect des articles intangibles et soutient l’idée de l’élection présidentielle à deux tours. Je pense cependant qu’il devrait éviter de trop louer Kabila. L’alternance n’était pas un cadeau/une faveur.  Nous l’avons obtenu au prix du sang.

Gloria Sengha (militante de mouvement citoyen) : Kabila n’a jamais respecté la constitution Mr le président. Il a fallu que les gens meurent, d’autres fassent la prison pour qu’il parte… Monsieur le président que le goût du pouvoir ne vous fasse oublier le sacrifice de ce peuple meurtri, maltraité par votre partenaire. Merci.

LUCHA (mouvement citoyen) : Pour la première fois depuis plusieurs années, un président de la République a dressé l’état de la nation dans un discours largement rassembleur, précis, volontariste, et sans langue de bois. Mais en fin de compte, seuls les actes et les résultats compteront. Le temps presse!

Laurent Onyemba (avocat et journaliste pro-Lamuka) : Un discours sans chiffres. Une proclamation d’intentions de projets sans dessiner l’origine de fonds et leurs affectations. Du déjà entendu!

Freddy Mulongo (diaspora anti-Kabila) : On a l’impression qu’on copie pour Angwalima Tshilombo des discours d’autres chefs d’Etat des pays européens, qui eux ont été élus et sont dans des pays démocratiques. Tshilombo est déphasé il lit un discours qui ne colle pas aux réalités congolaises.

Vanessa Bompemo (ancienne journaliste CKTV vivant aux UAS) : Un discours sur l’#Etat_de_Nation est different d’un discour #programme« . @fatshi13 doit se doter des personnes intelligentes pour le reste de son #aventure_politicienne. 3h ya ofele n’importe quoi.

Sélection faite par Innocent Olenga


non consequat. risus efficitur. consectetur neque. dolor. ante. vel, elementum tristique