RDC-Parlement : le congrès a un nouveau règlement intérieur !

L’Assemblée nationale et le Sénat, pour une première fois, en cette nouvelle législature de la troisième République issue de l’alternance du 24 janvier 2019, se sont réunis en  congrès le vendredi 6 décembre dans la salle des plénières de la chambre basse du Parlement. Après examen minutieux de chaque article, 50 au total, le règlement intérieur du congrès a été adopté

.

Présidé par Alexis Tambwe Mwamba, président du Sénat, le point inscrit à l’ordre du jour de ce congrès était specialement axé sur l’examen et l’adoption du règlement intérieur du congrès. Celui-ci remplace le règlement intérieur  adopté en 2007. Un travail de longue haleine, ce règlement a été élaboré par une commission spéciale, composée de 13 membres. Pour son élaboration, la commission a travaillé du 30 novembre au 4 décembre 2019.

Ce nouveau règlement intérieur sera envoyé à la Cour constitutionnelle pour sa validation, conformément à la constitution. A travers cet outil, le congrès est compétent sur plusieurs matières, notamment  la révision de la constitution, la mise en accusation du président de la République, la désignation des 9 membres de la Cour constitutionnelle, et enfin,  l’autorisation de l’état d’urgence et de l’état de siège.

Signalons que la convocation de ce congrès précède, en effet, l’adresse annoncée pour la semaine prochaine, du chef de l’Etat,  Félix Tshisekedi à la Nation devant ces deux chambres, conformément à l’article 77 de la Constitution qui stipule principalement que le président de la République prononce, une fois l’an, devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en congrès, un discours sur l’etat de la nation.

Dorcas N.

  • Bendélé Ekweya té

À ne pas rater

À la une