Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Lualaba : Patrick Mutombo prêche l’Accord-cadre d’Addis-Abeba aux étudiants de Kolwezi

Patrick Mutombo Et Muyej

L’Amphithéâtre de la Paix Kabila-Tshisekedi  de l’Université de Kolwezi était rempli comme un œuf et a refusé du monde ce mardi 03 décembre 2019.  L’événement n’était autre que la  campagne de vulgarisation de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba par le Coordonnateur Adjoint du Comité Exécutif du Mécanisme National de Suivi (MNS), Patrick Mutombo Kambila. C’est dans le cadre de l’engagement national numéro 6 de l’Accord-cadre sus évoqué que le coordo adjoint du MNS s’est rendu  place à Kolwezi, dans la Province du Lualaba, aux fins de sensibiliser les masses populaires lualabaises aux vertus de la paix, la tolérance et le dialogue permanent.

Cette campagne de sensibilisation et de vulgarisation qui a eu comme premier public-cible  la jeunesse estudiantine, puis la société civile dans sa diversité et, bien entendu, la presse dont le rôle est avéré dans l’éducation des masses populaires aux valeurs de la démocratie, de l’unité nationale et du bannissement du tribalisme, valeurs cardinales défendues par le président de la république, intervient après les récents incidents ayant conduit à la destruction des effigies de Félix Tshisekedi. Acte considéré comme atteinte à l’inviolabilité de la personne du président de la république.

D’après Patrick Mutombo, il y a lieu de saluer de deux mains cette énième  initiative combien louable du Comité Exécutif du Mécanisme National de Suivi qui, par cet exercice de communication et de vulgarisation sur terrain,  n’a épargné aucun effort pour battre le fer quand il est chaud en prêchant la tolérance, le dialogue et, bien plus, le respect du caractère inviolable de la personne du Président de la République, Chef de l’Etat.

En effet, le Coordonateur Adjoint du Comité Exécutif du MNS dont la compétence n’est plus à démontrer dans le domaine de la diplomatie régionale liée à la mise en œuvre de l’Accord-cadre, s’est longuement étendu sur les enjeux de cet accord, 6 ans après sa signature. Il en a, par ailleurs, dressé le bilan avant  d’éclairer la société savante du Lualaba sur les perspectives  dudit  Accord en cette période historique de la RDC qui expérimente sa première alternance pacifique au sommet de l’Etat, obtenue de haute lutte et portée par  une nouvelle vision politique du Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Ainsi, toutes les avancées et les efforts consentis de la RDC sur les plans national, régional et international ont été démontrés à l’assistance. Patrick Mutombo n’a pas non plus manqué de parler de la feuille de route élaborée par le MNS et présentée récemment à la conférence sur les investissements en vue de la stabilité de l’Est de la RDC. Bref, il faut relever que le message porté par le MNS a été accueilli favorablement au point que certains analystes et autres observateurs de la place ont émis le vœu que pareil exercice puisse se poursuivre dans les autres provinces où la nécessité se fait sentir à travers le pays à l’effet de mettre le peuple Congolais à l’abri de l’ignorance des accords signés en son nom par les acteurs politiques et autres plénipotentiaires.

Signalons qu’à Kolwezi, Patrick Mutombo a été favorablement accueilli par les autorités de la Province, en l’occurrence l’Honorable Louis Kamwenyi  Thumbu Matayila, président de l’Assemblée Provinciale, et le chef de l’Exécutif provincial Richard Muyej Mangez Mans.

Ginno Lungabu.


Aliquam vel, Donec ut commodo lectus id, felis felis justo ut Nullam