Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Kongo-central : Atou Matubuana toujours dans la tourmente !

Atou Matubuana 2

Avec son argent, le gouverneur Atou Matubuana a pensé terminer son dossier et balayer ainsi de revers de la main l’opprobre qu’il a fait couvrir la province du Kongo central avec un scandale sexuel  par lui organisé contre son adjoint. « Il a acheté le lit et non le sommeil », comme chanterait frère Patrice Musoko, grand-frère de Phénomène Werrason. En effet, le gouv  Atou Matubuana est toujours dans la tourmente. Après sa réhabilitation décidée à la fin de semaine dernière par le VPM de l’Intérieur Gilbert Kankonde, il vient d’être visé par une motion de défiance. Celle-ci est initiée contre lui ce lundi 2 décembre 2019 par le député provincial, André Masembu. Atou est donc attendu le mercredi 4 décembre à l’Assemblée provinciale pour se défendre devant les élus.

« Conformément aux articles 186 et 138 du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Kongo central, je vous invite à vous présenter à la séance plénière de ce mercredi 4 décembre 2019… », c’est par ces mots que le chef de l’exécutif provincial nouvellement réhabilité, a été notifié d’une motion initiée contre lui et par conséquent, il est convoqué à une séance plénière afin de répondre aux différentes préoccupations des élus.

Est-ce une véritable démarche cette motion de défiance du député Masembu ou une simple action pour lui soutirer encore de l’argent ? Du ‘’shida’’ comme le diraient les Kinois ! En effet, les observateurs ne croient pas à cette démarche de députés du Kongo central de démettre le gouverneur Atou  Matubuana. Non sans raison, ce sont ces mêmes députés qui se sont opposés à l’unanimité il n’y a pas longtemps aux poursuites entreprises contre lui par le procureur près la Cour de cassation. Qu’est-ce qui a changé dans si peu de temps pour qu’il passe d’un ange à un démon ?

Le soupçon de vouloir truander le pauvre Atou est perceptible dans le chef des élus provinciaux Ne kongo du fait qu’il n’est secret pour personne que comme dans toutes les assemblées provinciales du pays, les gouverneurs sont des vaches à lait pour les députés provinciaux qui ont fait de ce poste gouvernoral un véritable fonds de commerce. Dans ces deux jours, le pauvre Atou sera désargenté et puis mercredi il n’y aura rien. Croisez les doigts et attendez.

Dorcas N


ultricies non ut mattis dolor leo Praesent libero ut