Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Assignations budgétaires 2020 au Kasaï Central : Martin Kabuya donne sa main à couper !

Img 20191113 Wa0865

Le gouverneur du Kasaï Central a défendu mercredi 13 Novembre 2019 devant l’organe délibérant le projet d’édit budgétaire de l’exercice 2020 lequel a été jugé, à l’unanimité, recevable par les élus provinciaux. De l’ordre de 257 milliards de francs congolais avec un taux d’accroissement de 161% par rapport au budget précédent, Martin Kabuya trouve ce budget de son gouvernement  plus que réaliste et à la taille de la province.

Le numéro 1 du Kasaï Central qui, lundi 11 novembre dernier lors du dépôt de cette loi des finances provinciales avait justifié sa révision à la hausse par notamment la capacité qu’a la province aujourd’hui de mobiliser davantage les recettes, s’est voulu plus convaincant vis-à-vis des questions des députés provinciaux dont la plupart ont fustigé le caractère extraverti de ce budget financé à 51 pourcent par les partenaires extérieurs.

Pour le chef de l’exécutif provincial qui a rappelé que les ressources extérieures sont consacrées par l’article 141 de la loi sur les finances publiques. « Dans le cadre du budget 2020, il s’agit des engagements fermes des projets en cours et à démarrer en 2020. Ces ressources concernent principalement les grandes infrastructures qui sont des leviers pour la relance  de la production en province en vue de créer des richesses qui, à terme, vont générer des ressources et richesses propres à la province », soutient-il avant de déclarer : « ce budget est plus que réaliste et je vais m’investir à atteindre dans les très grandes propositions les assignations. S’il sera établi que je ne suis pas à mesure, je reviendrai ici me soumettre à un exercice qui n’est pas très ancré dans nos habitudes, celui de rendre le tablier et laisser la place à ceux qui prétendent mieux faire », a lâché Martin Kabuya visiblement très confiant. Autrement dit, le gouv. a donné sa main à couper.

L’autorité provinciale estime qu’avec ce budget une fois adopté par l’Assemblée provinciale, permettra à son gouvernement de relever certains défis notamment la réduction de la pauvreté et les inégalités ainsi que l’atteinte des objectifs du développement  dans cette entité à la tête des provinces pauvres de la RDC.

Après avoir été déclaré recevable par 25 députés de 33 que compte cette institution présents dans la plénière, le projet d’édit budgétaire exercice 2020 a été envoyé à la commission économico-financière de l’organe délibérant de la province pour toilettage.

Van Frédéric Tshilanda.


odio sit ultricies ut mattis mi, Donec sed