Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Kongo central : le gouverneur Atou Matubuana deviendra bientôt fou, prédit Nseka Makinu

Atou Matubuana 1

C’est sur la télévision Tala-Tala à Matadi que celui que l’on présente  à la fois comme prophète et notable Ne-kongo a fait cette annonce fracassante. Nseka Makinu, c’est de lui qu’il s’agit, l’homme qui avait recommandé la révision du procès du prophète Simon Kimbangu intervenue en 2011 en vue de le délivrer des chaînes de condamnation de la justice belge qui les bloqueraient spirituellement depuis 1921.

Nseke Makinu a déclaré pince-sans-rire que le gouverneur suspendu Atou Matubuana deviendra bientôt fou ce, selon lui, conformément aux vœux des ancêtres. Ça sera un scandale, soutient-il en faisant remarquer que le même scandale s’était produit au 13ième siècle du temps du Royaume Kongo, survenu au roi Nimy Lukeni alias Ntinu Wene. « Son refus de quitter le pouvoir lui a valu la folie. L’histoire va se répéter bientôt avec Atou Matubwana », martèle ce notable-devin qui attribue tous les accidents enregistrés ces derniers jours au Kongo à Atou Matubwana. C’est ce qui justifie, selon lui, la colère des ancêtres.

Sans aller par le dos de la cuillère, il accuse le gouverneur suspendu d’avoir recouru aux féticheurs pour des rituels pouvant lui permettre de retourner au pouvoir. Pour cela, raconte Nseke Makinu, il a été exigé à Matubuana un sacrifice de 300 personnes.  Ses féticheurs seraient passés chez une maman gardienne d’un cimetière pour une autorisation d’accès en vue de ces rituels et pratiques sataniques. « Cette dame qui a refusé cette offre, me l’a révélé », confie Nseka Makinu en enrichissant que ces féticheurs sont partis alors bénéficier des services du cimetière de Mingadi, moyennant une somme de 100.000$.

« Le mauvais sort est ainsi jeté actuellement sur la route pour couler le sang des innocents. Voilà qui justifie tous les accidents de circulation que nous enregistrons au Kongo central », révèle Nseka Makinu qui recommande à tout congolais de prier avant son Dieu Tout-puissant chaque fois qu’il prend son bus ou véhicule pour Matadi. Il en appelle également aux évêques catholiques pour qu’il bloque les esprits du cimetière lâchés par des rituels religieux dont ils détiennent les secrets.

Ginno Lungabu.


ut nunc porta. luctus eget venenatis eleifend