Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Procès sur le meurtre de  l’AG de l’hôpital Vijana : le général Sylvano Kasongo cloue Dolly Makambo

Sylvano Kasongo 740x431@2x

Ce lundi 11 novembre 2019, le général Sylvano Kasongo, chef de la police ville de Kinshasa, a été auditionné comme renseignant à la Haute Cour Militaire, au cours du procès en procédure de flagrance sur le meurtre de l’administrateur gestionnaire du Centre de santé de référence Vijana. Celui-ci oppose le ministère public au ministre provincial de l’intérieur de la ville de Kinshasa, Dolly Makambo et co-accusés.

Devant les juges, le commissaire provincial de la police a, dans sa déposition,  rejeté la thèse du ministre provincial de l’intérieur qui l’a cité en mettant en avant une correspondance qui atteste qu’il l’avait requis pour assurer la sécurisation du site au cœur d’un conflit foncier, abritant le Centre de santé Vijana, dans la commune de Lingwala. « Je ne peux pas sécuriser un endroit sans l’instruction du gouverneur », a laissé entendre le commissaire provincial de la police de Kinshasa. Une courte déclaration qui cloue le ministre Dolly Makambo dans ce procès qui le chauffe sous les pieds.

Par ailleurs, Sylvano Kasongo a été confronté aux questions de l’officier du ministère public, des avocats de la partie civile et de la défense. La poursuite de ce procès est donc renvoyée pour ce mardi 12 novembre 2019.

Dorcas N.


tristique et, mattis eleifend suscipit Praesent felis non