Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Société

Journée mondiale de la science : le ministre Mpanda invite les chercheurs congolais à une production scientifique efficiente

Img 20191109 Wa0358

Ce dimanche 10 novembre, le monde entier célèbre la journée de la science au service de la paix et du développement. Placée cette année sous le thème « la science ouverte, ne laissez personne pour compte », cette journée mondiale de la science célébrée depuis 1999 a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de la science et de combler le fossé entre la société et la science. Elle permet donc de mettre un accent sur le rôle joué par les scientifiques dans l’élargissement de la compréhension de la planète terre.

Ainsi pour le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, la science ouverte, thème de cette année, est une question brillante dans les communautés scientifiques qui attire de plus en plus l’attention des communautés non scientifiques. Et à José Mpanda Kabangu d’ajouter : « elle est un mouvement visant à rendre la recherche scientifique et les données qu’elle produit accessibles à tous et à tous les niveaux de la société. De ce fait, la science ouverte devient un véritable levier pour l’intégrité scientifique car elle favorise la confiance des citoyens dans la science et constitue non seulement un progrès scientifique mais surtout un progrès de société ».

A l’occasion, José Mpanda Kabangu a convié les chercheurs congolais à doubler d’efforts pour une production scientifique efficiente et les invite au sens de responsabilité, d’initiative et de créativité. « Point n’est besoin de souligner que la science, la technologie et les innovations sont le moteur par excellence du développement durable. C’est pourquoi j’en appelle à la conscience collective pour que chacun mette la main dans la pâte en vue de faire rayonner ce secteur essentiel de la vie nationale », a-t-il déclaré avant de s’adresser particulièrement aux chercheurs en ces termes : « à vous chers chercheurs, Vous êtes donc conviés à doubler d’efforts pour une production scientifique efficiente en fonction des besoins de notre société. Ainsi, j’en appelle à votre sens de responsabilité, d’initiative et de créativité ».

Promettant de s’investir pour trouver des solutions aux divers problèmes auxquels le secteur de la recherche scientifique et d’innovation technologique est buté en RDC, José Mpanda dit être conscient des difficultés auxquelles les chercheurs congolais font face pour s’acquitter de leurs obligations professionnelles. D’où plaide-t-il pour que le budget alloué à la recherche scientifique qui est de 0,4% atteigne au moins 1% selon la recommandation de l’UNESCO.

Innocent Olenga


elementum Donec non quis suscipit commodo ultricies id, elit. Phasellus