Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Procès sur le meurtre de Vijana : deuxième échec pour les avocats de Dolly Makambo devant la Haute Cour Militaire 

Dolly Makambo 3

Dans un arrêt rendu ce jeudi 7 novembre par la Haute Cour Militaire dans l’affaire de récusation des juges qui a opposé Dolly Makambo et co-accusés au juge président de séant et ses accesseurs,  le Tribunal a jugé d’irrecevable cette requête introduite par l’avocat de Dolly Makambo, Me Théodore Ngoy et a ordonné la poursuite du procès qui avait été suspendu suite à cette récusation des juges.

De ce fait,  la partie Dolly Makambo essuie un deuxième échec devant cette Haute Cour Militaire, qui,  il y a quelques jours de cela, avait également rejeté la requête de ses avocats soulevant l’inconstitutionnalité de la procédure de flagrance qui s’applique contre leur client. Ces avocats déboutés continuent à estimer que le droit de la défense est bafoué par cette procédure mise en place à l’époque dictatoriale pour de raisons politiques, lesquelles raisons ne tiennent plus la route à ce jour.

Pour les deux requêtes,  le Tribunal a tout simplement rappelé aux avocats de la partie défenderesse que l’inconstitutionnalité de la procédure était non seulement non fondée,  mais également elle est évoquée alors que le débat de fond avait déjà commencé. Et pour la récusation,  les juges ont estimé que les arguments avancés par Me Théodore Ngoy ne prouvent pas à suffisance l’inimitié et la partialité dont il accuse les juges.

A l’issu de la lecture de l’arrêt intervenu ce jour,  le juge président a ordonné la poursuite du procès pour une date qui sera fixée et communiquée aux parties.

Nzakomba 

 


Praesent lectus dapibus Aliquam vulputate, ut luctus