Slider

Maniema : les  enseignants de Kibombo en grève

C’est depuis le lundi 4 novembre 2019 que les enseignants du territoire de Kibombo,  dans la province du Maniema, observent un mouvement de grève sèche. Ils réclament, entre autres, la paie équitable des salaires du corps enseignant  du chef-lieu de la province ainsi que l’accompagnement du gouvernement central dans le processus de la gratuité de l’enseignement en payant les enseignants NP et NU du territoire de Kibombo. En outre, ils disent non à la paie bimensuelle par la Caritas Kindu.

C’est au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue le dimanche 3 novembre que ces enseignants des écoles publiques du territoire de Kibombo ont décidé de suspendre toutes les activités scolaires et parascolaires afin de faire entendre leurs cris d’alarme aux autorités. Le mot d’ordre a été donné par leur porte-parole, Edongo Mulenda Jonathan.

« On a écrit au gouverneur de la province qui, jusqu’à présent n’a pas encore répondu à nos revendications. Les enseignants ne céderont pas aux intimidations. Comme le dit le mémorandum, ils arriveront à 8 h20 au sein de leurs établissements respectifs et après avoir apposé leurs signatures,  ils rentreront dans leurs maisons et ce, jusqu’au jour où le gouvernement prendra en compte nos revendications et apportera des résolutions sans faille », a déclaré Edongo Mulenda Jonathan.

En effet, ce corps enseignant, dans l’objet de leur revendication, demande au gouvernement de prendre en compte le problème de la discrimination salariale c’est-à-dire, l’enseignant de Kindu, comme celui de Kibombo doit bénéficier de l’augmentation du premier palier qui est élevé à 139.000FC.  Il demande, par ailleurs au  gouvernement de prendre en compte le NP et NU puisque, à en croire Edongo Jonathan, la gratuité promise par le chef de l’état exige un accompagnement total de tous.

Après avoir remarqué le retard de paiement de leurs salaires par la Caritas allant de 48 à 50 jours, les enseignants disent non à la paie bimensuelle; ils proposent, par contre, à partir du 26 de chaque mois, que la Caritas arrive à Kibombo pour permettre à l’enseignant de planifier sa vie sociale.  « Ce n’est qu’après protocole d’accord et satisfaction du départ de nos revendications que nous allons reprendre le chemin de l’école. Pas question de reculer car nous allons observer tout ce qui est écrit dans notre correspondance », tranche Edongo Mulenda Jonathan.

Dorcas N

À ne pas rater

Lutte contre la Covid-19 par l’immunisation du corps humain : José Mpanda et les scientifiques à l’assaut de la population !

Par Ginno Lungabu. Après l’annonce par le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda, du...

Ituri : à cause des miliciens FPIC, près de 100.000 personnes privées d’eau à Bunia

Par Ismaël Masiya Akilimali. C'est depuis le mardi 15 septembre que les habitants de la commune de Shari...

Ituri : le lancement du processus de désarmement des miliciens du FPRI fixé au 30 septembre prochain

Par Ismaël Masiya Akilimali. Après une série des réunions tenues à Gety, chef-lieu de la chefferie de Walendu...

Insécurité à Kinshasa : des bandits armés attaquent une maison à Sanga Mamba et emportent tout !

Par Ben Lévi. A Kinshasa, surtout dans les quartiers quelque peu reculés, les populations vivent dans l’hystérie la plus totale lorsqu’il...

RDC-Médias : Ma vérité sur la crise à l’UNPC

Tribune de Joël Cadet Ndanga. Président de la Commission de Formation Professionnelle et Syndicale de l’UNPC, Journaliste et...

À la une

Infrastructures : CREC-7 relève le défi sur la route Mbuji-Mayi – Lac Munkamba

Comme énoncé dans son programme de gouvernance et confirmé lors de son discours à la nation au congrès devant la représentation nationale,...

Voie ferroviaire en RDC : incroyable mais vrai, un arbre pousse sur le chemin de fer

Tous les spécialistes en économie de développement sont unanimes que le développement de la RDC passe par la modernisation et la construction...

75ième session des Nations-Unies : Fatshi déçoit les va-t-en guerre !

Le président RD Congolais, Félix Tshisekedi, a participé par visioconférence à la 75ième session ordinaire des Nations-Unies ce mardi 22 septembre, où son allocution...

Guerre des ONGs : la Coalition Tous pour la RDC met à nu les intérêts cachés de Global Witness en RDC

Global Witness drapée dans ses habits vertueux d’ONG, ne fait que défendre des intérêts aussi inavouables que totalement étrangers à la...

Kasonga Tshilunde sur l’UNPC : «Nous devons oublier le passé et mettre nos forces ensemble pour aller au Congrès où tout doit se résoudre»

Par Dorcas Nzumea. « Je tiens à vous annoncer solennellement que le congrès qui a été décalé pour des...