Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Economie

RDC-Economie : le ministre Willy Kitobo lance la campagne de vulgarisation du code minier

Willy Kitobo 1

Au salon Congo du Pullman Grand Hôtel de Kinshasa plein comme un œuf, le Professeur Willy Kitobo Samsoni, ministre des Mines au sein du Gouvernement Ilunkamba, a officiellement lancé,  ce mercredi 06 novembre, la campagne de vulgarisation du code minier et, bien-sûr, ses mesures d’application.

Promulgué vendredi 9 mars dans un contexte d’absence d’entente à 100% entre l’Etat et les compagnies minières, le nouveau code minier sera vulgarisé de novembre 2019 à juillet 2020 dans le cadre de cette campagne. « Le retard de l’amorçage de ce processus, à en croire le numéro Un des Mines, serait tributaire des conditions socio-économique ». Désormais, le processus est enclenché.

Selon le mot du Secrétaire Général des Mines, la vulgarisation commencera par une série d’activités de novembre à décembre 2019 qui auront la formation des experts du Ministère des Mines, les acteurs de la société civile de ce secteur en associant les industries minières. Ensuite, en janvier, la campagne sera lancée officiellement au Haut-Katanga.

Le Professeur Willy Kitobo Samsoni a précisé  dans son speech que la campagne va « s’étaler jusqu’à juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national ».  Remerciant de prime abord, le président Félix Tshisekedi, son prédécesseur Joseph Kabila puis le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le patron des mines en RDC a eu à faire le compte du parcours de la législation dans le secteur minier en terminant son propos sur  les innovations porteuses d’heureuses promesses pour le développement de la RDC et la consolidation de sa classe moyenne, ainsi que l’épanouissement des communautés où les minerais sont extraits. Ce, avec à la clef de respect des principes de bonne gouvernance et transparence prônés par l’ITIE.

Rappelons que lors de sa quarantième conférence de presse, mercredi 23 octobre dernier, traditionnellement tenue après chaque trimestre, dans le cadre de la redevabilité de Kibali Gold Mine, Mark Bristrow, PDG de Barrick dont la société aurifère Kibali Gold Mine est filiale, a estimé il faut ouvrir le dialogue avec le nouveau gouvernement pour une révision du code minier de 2018. « Le code minier de 2018 comporte de nombreux problèmes qui font qu’investir en RDC, dans des conditions de faible croissance mondiale et de bas prix des produits de base, est réellement peu attrayant. Nous prévoyons d’ouvrir le dialogue avec le nouveau Gouvernement pour une révision du Code minier de 2018. Nous croyons qu’il est encore possible d’arriver à une application plus équitable pour l’industrie », avait déclaré M. Bristrow. Grande bataille entre le gouvernement congolais et les miniers.

Danny Ngubaa.


libero Praesent Lorem Curabitur id nunc velit, mi, ut quis, massa