Slider

Kinshasa : la « milice wewa » incendie encore un bus de transport en commun

Comme s’ils étaient encensés dans leur comportement incivique, les taximen-moto appelés communément ‘’wewa’’, ont une fois de plus incendié un bus de transport en commun ce lundi 4 novembre à Matadi-Kibala dans la matinée, pour avoir heurté mortellement un motocycliste.

En effet, le bus incinéré revenait du marché frontalier de Lufu entre la RDC et l’Angola dans le Kongo Central, bourré de marchandises comme à l’accoutumée, lorsque le motard a surgi pour passer devant. Malheureusement, sa manœuvre n’a pas abouti et le bus l’a écrasé. Aussitôt, ses compères ont encerclé le bus qui avec de bidons d’un litre d’essence, d’autres avec des allumettes et tout autre produit inflammable jusqu’au point de mettre le feu dans le bus avec tout son contenu, faisant la sourde d’oreille aux supplications de femmes commerçantes qui avaient chargé leurs marchandises à bord de ce bus.

Comme l’on peut le constater, cette manière de se rendre justice par la barbarie et la violence de ces taximen-moto prend de plus en plus de l’ampleur, au point de donner l’impression que l’Etat serait incapable de rétablir de l’ordre ou de s’imposer face à cette milice qui ne dit pas encore son nom.

L’on se souviendra que le mouvement dit ‘’Kuluna’’ a débuté au début des années 98 à l’entrée de l’AFDL par de judokas, qui en revenant de leur passage de ceintures ou de niveau, cherchaient à se mesurer avec tout passant pour faire plaisir à ses fans et à ses accompagnateurs. Petit à petit, ces démonstrations se sont transformées en règlement de compte entre club de judo tout d’abord, puis vengeance et expédition punitive en cas de défaite d’un grand club de judo contre un petit. Les autorités étant passives et complaisantes, ces mouvements se sont rapidement installés dans de quartiers pauvres et défavorisés, créant de gangs et quasiment de milices avec armes blanches pour cette fois-ci commettre toutes sortes de crimes allant de l’extorsion au meurtre.

Avec ce comportement criminel qu’affichent au grand jour les taximen-moto, pourquoi l’Etat congolais ne sévit-il pas ? Aux automobilistes, l’Etat exige un certain nombre de documents pour circuler sur la voie publique, et pourquoi pas aux ‘’wewa’’ qui n’ont dans la majorité pas de permis de conduire ni plaque d’immatriculation ? Leur appartenance ethno-tribale pour la plupart d’entre eux ferait-elle d’eux intouchables ? Et si les victimes de leur barbarie se mettaient à réagir comme eux, qu’en sera-t-il ?

Non, que l’Etat congolais prenne ses responsabilités sinon, l’on se dirige tout droit vers une situation explosive qui risque d’échapper totalement à son contrôle. Les ‘’wewa’’ ne devraient pas imposer leur loi sur l’ensemble des Kinois, une loi qui du reste n’a de commune mesure qu’avec ceux qui l’exécutent, comme si le Congo serait régi par la loi du talion.

Nzakomba

À ne pas rater

RDC-Education : les calendriers scolaires et académiques désormais contresignés par les 4 ministres avant publication

Par Daniel Luboya. Désormais, il a été décidé que les calendriers scolaire et académique seront contresignés et publiés...

Tracasserie routière à Kintambo-Magasin : les taximen veulent en découdre avec les « PCR » 

Par Daniel Luboya Les conducteurs des taxis à la place Kintambo-Magasin à Kinshasa, se plaignent de ce que les agents...

Affaire Viol et vol à Kisenso : 3 prévenus écopent chacun de 20 ans de servitude pénale !

Par Dorcas Nzumea. L'audience en flagrance sur l'affaire des présumés auteurs de viols, vol et extorsion au Centre...

Lutte contre la Covid-19 : Equity Bank fait un don des « EPI » au corps médical à travers le FNSCC.

Par Ben Lévi. Déterminée à accompagner le Gouvernement congolais dans la lutte contre la pandémie à coronavirus, Equity...

Tshopo : l’insécurité grandissante dans la ville de Kisangani inquiète la Fondation Kinalegu

Par Godelieve Omondo. La Fondation Kinalegu se dit préoccupée par l’insécurité qui bat son plein ces derniers jours dans la ville de Kisangani....

Les plus lus

RDC- Justice : Emery Okundji devient avocat !

Par Owandi. Le député national Emery Okundji est visiblement assoiffé de garnir son bagage intellectuel. Traînant une expérience...

La CENCO tacle le FCC : « une majorité parlementaire si légale soit-elle, perd sa légitimité quand elle est déconnectée des intérêts et du bien-être du peuple»

Par Dorcas Nzumea. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 17 septembre 2020, le secrétaire général de la...

Conseil de l’Ordre des avocats : Constant Mutamba, radié ou pas radié ?

Par Ben Lévi. Pour avoir offert ses services gratuitement aux locataires de la Gombe en difficulté de paiement...

Nominations au sein de l’UDPS à la télévision : le DG de la RTNC ne mérite-t-il pas d’être sanctionné par Fatshi ?

Par Nzakomba. C'est depuis le week-end passé que la toile est en ébullition à cause de l'indélicatesse du...

Accusée d’exonérations indues et non paiement des taxes : la société EGAL se défend !

Par Ginno Lungabu. Depuis l’instruction du Président Tshisekedi au ministre des Finances d’annuler sans délai toutes les exonérations...