Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Economie

Recherche scientifique : José Mpanda disponibilise 4.400 hectares de l’INERA en faveur des investisseurs Serbes

Img 20191026 Wa0261

L’une des retombées positives de la mission du président de la république Félix Tshisekedi qu’accompagnait entre autre le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique en Serbie, c’est le protocole d’accord lié à la fois à la recherche scientifique et à l’agriculture avec la firme serbe Dudervic. En effet, celle-ci va dépêcher sous peu ses experts pour tester le sol congolais en vue de la culture de blé, soja et bien d’autres produits de l’agriculture.

C’est dans cette optique que le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda, dont l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomique (INERA) est sous sa tutelle, a, dans cette vision du président de la république de relancer prioritairement le secteur agricole, fait d’une pierre deux coups en relançant en même temps par cette coopération serbe l’INERA dont les prouesses ont fait à l’époque la fierté de l’ex-Zaïre. Ainsi, disponibilise-t-il 4.400 hectares de l’INERA sur l’ensemble du pays en faveur des partenaires serbes qui viennent en RDC.

La répartition de ces sites se présente de la manière suivante : Yangambi (1000ha), Kipopo (150ha), Gimbi (225ha), Ngandajika (1200ha dont 200 à négocier avec la ferme Mpoyi l’actuel occupant) et Mvuazi (25ha). Et selon José Mpanda qui se dit déterminé à accompagner ce programme du chef de l’Etat, les experts serbes vont commencer par Ngandajika où aussi la Banque mondiale est impliquée avec le projet ACAAT.

Pour la concrétisation de ce vaste projet de relance agricole, les ministres de l’Agriculture et de la RSIT sont attendus dans les prochains jours à Belgrade pour la signature  de l’accord final.

Georges Ilunga.


Sed id, tristique venenatis Curabitur quis, neque. commodo risus. ultricies