Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Moïse Katumbi à Bukavu : « je vais rester à l’opposition pour que nous continuons à tirer sur les oreilles de ceux qui nous dirigent »

Img 20191030 Wa0986

Le président de la plateforme « Ensemble pour le Changement » est arrivé, mercredi 30 octobre 2019, à Bukavu au Sud-Kivu. C’est dans le cadre de sa tournée intitulée « Safari ».

Mais avant l’étape du chef-lieu du Sud-Kivu, Moise Katumbi a tenu un meeting sur l’île d’Idjwi où il a prêché l’amour et l’unité pour le développement du pays. Ainsi à Bukavu, après une longue marche à pied jusqu’à la place Major Vangu, ce leader politique a, dans son adresse à la population, évoqué le problème de l’eau, de l’électricité et des infrastructures qui font cruellement défaut  dans cette ville.

Sur place, l’opposant congolais a nié tout rapprochement avec l’ancien Président Joseph Kabila et considère ce qui se raconte comme de l’intox. « Moi je suis du côté de la population. Ce que vous suivez les gens raconter, c’est de l’intox. Moi et vous sommes un, je ne peux donc pas vous trahir », a martelé l’homme de faux troisième penalty en précisant qu’il est et restera là pour plaider et faire pression sur les autorités du gouvernement actuels, afin qu’elles améliorent les conditions de vie des dirigés, entre autres, le droit au salaire décent, l’accès à l’eau et à l’électricité.

« On m’a dit que vous avez un problème du courant électrique et même de l’eau. Vous n’en avez pas, c’est pourquoi d’ailleurs je vais rester à l’opposition pour que nous continuons à tirer sur les oreilles de ceux qui nous dirigent c’est à dire le gouvernement afin qu’il donne ce qui est nécessaire pour le peuple » a-t-il déclaré.

En outre, Moïse Katumbi a annoncé au bukaviens la création sous peu de son parti politique. « Je vais créer un grand parti politique, votre parti politique », lâche-t-il dans son speech.

Signalons que ce 2 novembre 2019, MKC se rendra à Kindu dans le Maniema.

Alphonsine Ndibu


ipsum quis, leo. libero ante. mattis commodo Nullam neque. odio et, quis