Tapez pour rechercher

Politique

RDC : pour avoir organisé les élections d’alternance, Bruno Tshibala décoré par le MDK

Brutshi

C’est au cours d’une cérémonie organisée par le Mouvement pour le Développement du peuple Ne Kongo (MDK) au centre Béthanie, ce samedi 5 octobre, que l’ex-premier ministre Bruno Tshibala a été primé et décoré par cette organisation. Elle justifie ce geste, dit-elle, pour ses hauts faits politiques et surtout pour avoir organisé les premières élections postcoloniales ayant abouti à la première alternance pacifique au sommet de l’Etat.

En effet, accompagné des militantes et militants de l’UDPS/Tshibala, le premier ministre honoraire a suivi de manière soutenue le discours prononcé par le président de ce mouvement, avant de lui remettre un diplôme de mérite et un trophée en forme de mains représentant trois doigts levés.

« …si les Ne Kongo se sont réunis aujourd’hui, c’est parce qu’il y a eu le 30 décembre 2018, date où les premières élections financées par le gouvernement congolais ont été organisées, lesquelles ont abouti à une première alternance démocratique, avec une passation civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat. Voilà pourquoi, les Ne Kongo se sont décidés de ne pas garder silence face à la contribution des dignes fils de ce pays qui se sont sacrifiés pour que cela soit possible. Il s’agit de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange et l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe… », a-t-il déclaré.

Lire aussi :
Face aux enjeux électoraux : APNG redynamise son comité provincial/Kasaï central

Visiblement ému, l’hôte de la circonstance Bruno Tshibala a remercié cette communauté pour cette marque de reconnaissance à sa modeste personne comme il l’a dit lui-même, et a promis d’être toujours disponible pour servir cette grande nation.

La cérémonie s’est clôturée par un dîné offert par cette association en l’honneur de l’ancien locataire de la primature, qui à sa sortie, du centre Béthanie a fait face à une foule venue en nombre pour l’ovationner. Une marche à pied s’est improvisée jusqu’au croisement des avenues Kisangani et père Boka, avant que Bruno Tshibala ne reprenne son cortège.

Ben Lévi 


Curabitur commodo mattis consectetur ultricies leo ut Donec dolor libero. tristique dictum