Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Economie

RDC-Economie : Félix Tshisekedi chez Boeing à Atlanta, et si LAC ressuscitait !

Lac 2

Poursuivant son séjour aux USA en marge de la 74ième session des Nations-Unies, le président RDCongolais Félix Tshisekedi a reçu quelques patrons d’entreprises installées en Géorgie et particulièrement celui de Boeing Inc. corporation à Atlanta, accompagné d’un ingénieur aéronautique américano-congolais, Patrick Makuma. Il a été question d’investissement de sociétés américaines en RDC.

Ancien partenaire de Air-zaïre, cette grande société aéronautique américaine semble toujours rêver de relancer son ancien partenaire (air-zaïre) actuellement Lignes Aériennes Congolaises (LAC) en liquidation ‘’illégale’’, selon le dernier rapport de DAC/ONG constituée d’anciens cadres et agents de cette société aérienne congolaise.

Profitant du passage du chef de l’Etat aux USA et surtout après sa rencontre avec le CEO de Boeing Inc. Corporation, ce collectif apprend à Scooprdc.net que la société Boeing garde encore un déposit de 900.000 USD reçu d’Air Zaïre. Selon cette ONG qui défend les intérêts des agents de LAC, ce déposit pourrait être activé sur demande du gouvernement Congolais. Ainsi, la RDC pourra s’associer à Boeing pour créer une deuxième compagnie aérienne, maintenant que Congo Airways  est en partenariat avec Airbus.

« C’est une magnifique opportunité que de coopérer avec  les deux géants de l’aéronautique et ainsi créer l’émulation  pour avoir deux compagnies nationales et créer  des vrais emplois pour les jeunes congolais. La RDC avec ses 2.345.000 Km2, 80.000.000 d’habitants, peut disposer de plus de deux compagnies aériennes nationales. Il n’y a donc aucune raison de s’obstiner dans une dissolution,  liquidation illégale et improductive de LAC. La compagnie dispose encore de toutes ses infrastructures d’exploitation dans les aéroports,  un centre de formation  ainsi que des ateliers techniques à  réhabiliter », a affirmé l’ONG DAC/LAC à Scooprdc.net.

Après ce énième plaidoyer en faveur de LAC, reste à savoir si Félix Tshisekedi se montrera attentif aux cris de ces congolais qui ont pendant longtemps travaillé pour la RDC, mais se retrouvent présentement dans une précarité indescriptible, suite aux mauvaises décisions de décideurs d’il y a jadis.

Nzakomba


venenatis venenatis, ut sed libero. porta. tristique accumsan in mattis justo leo.